Sensum Sweater : un pull au crochet !

Sensum Sweater ou comment se faire un pull au crochet taille adulte : et pourquoi pas ? Tu as peur que ce soit trop lourd ? Difficilement mettable ? j’ai trouvé la solution, viens voir !

pull crochet bomulllin

Le retour du crochet

Le crochet et moi, c’est, je t’aime moi non plus. J’ai une ou deux frénésies par an et ensuite c’est terminé. Cet été, la frénésie a duré puisque j’ai deux réalisations à te montrer. Dont ce pull Sensum Sweater. Un pull au crochet, j’avoue, je n’avais jamais osé. D’ailleurs, il n’y a même pas de catégorie sur ce blog consacré aux vêtements adulte en crochet…

sensum sweater pattern

Sensum Sweater, un modèle au crochet qui donne envie

Lorsque j’ai vu ce patron de Linda Skuja, avec son joli motif de tresse, mon sang n’a fait qu’un tour. Vite, mes sels, mon crochet et du fil pour me le faire. Mon crochet ? ! Mais le truc va peser un âne mort, ça va être immettable… Depuis la veste de Céleste qui pesait aussi lourd qu’elle, je me méfie des grosses pièces au crochet. Mon Gimini Cricket a ralenti mes ardeurs, le Sensum Sweater c’est non. Et puis c’est quoi cette histoire de rangs raccourcis au crochet, hein, ça n’existe même pas !

crocheter du lin

Lin et coton : le fil qu’il me faut !

Le petit pull joli me regardait parfois dans mes favoris Raverly, mais non n’insiste pas, tu n’es pas pour moi. Et puis. Au détour d’un chemin binaire, j’ai trouvé le fil Bomull-Lin… de Drops évidemment ! « L’élégance rustique du coton et du lin » comme dit la marque, c’est tout moi ça, non ?

Ce fil là était en soldes, il ne m’en fallait pas plus pour me jeter sur ma carte bleue et commander de quoi me fait enfin mon Sensum Sweater ! Parce que je me suis dit, lin et coton, ça va le faire, ce sera léger, un petit pull d’été qu’on enfile par dessus son maillot de bain ou son caraco.

modif pull crochet

Oser les adaptations au crochet

Une fois reçu, j’ai réalisé (il était temps!) que le fil était plus fin que celui préconisé. Ce n’est pas une histoire d’échantillon mais plutôt de toucher… Ah des échantillons, j’en ai fait ! Moi qui n’aime pas trop ça, je me suis coltiné le même bête carré trois fois, avec des crochets différents. Parce que si je tombais juste sur le nombre de maille, je trouvais le rendu trop aéré, voire déjaugé. J’ai donc choisi de le crocheté en 6,5mm au lieu de 8mm.

Comme le Sensum Sweater est prévu pour avoir un tour de poitrine de 122 cm pour la plus petite taille, je me suis dis que ça irait, vu que je ne voulais pas forcément un pull avec autant d’aisance. J’ai donc fait la taille S. Même pas peur !

Une fois les côtes du bas finies, j’avais tellement peu que ça ne passe pas aux hanches que j’ai finalement rajouté quelques rangs au pif et j’ai passé mon temps à adapter le patron ensuite, m’enfin rien de bien compliqué.

crochet facile rangs raccourcis

Crocheter et se laisser guider… enfin presque !

J’avais tellement hâte de le commencer, ça devait être mon projet de vacances. Je l’ai crocheté partout : dans la voiture, dans le bateau, pendant la sieste… un pull 100% fait au Maroc, puisque j’ai même réussi à le bloquer sur place avec 80% d’humidité dans l’air, un vrai bonheur !

En fait c’est plutôt facile à faire et le gros crochet fait que ça monte très vite. On crochète d’abord la bande de côte du bas du Sensum Sweater puis on crochète le devant et le dos d’un seul tenant mais à plat. Les rangs raccourcis sont super simples à faire, il suffit de lire et de bien compter ses mailles.

Ça c’est la théorie, si tu as monté le bon nombre de maille. Comme Elise a fait sa maligne en augmentant, il a fallu recalculé en permanence pour tomber juste. Cherche pas, quand c’est trop simple, je m’ennuie ! Ensuite, on fait le dos et les devants, on rassemble le tout par une couture et y a plus qu’à faire les manches.

manches sensum sweater

Les manches 2 fois, ou plutôt 4 fois !

Pour les manches, la créatrice propose deux modèles, un large et un resserré. Avec la plus petite taille, c’est le resserré qui est préconisé. Plus j’avançais, plus j’avais peur de ne pas y entrer. Surtout que le lin et le coton n’ont aucune élasticité. Voilà pourquoi j’ai décidé de faire les plus grandes manches, pour passer mes petits jambons.

J’ai crocheté les deux (pourquoi pas une seule pour vérifier, hein ?!) puis j’ai entrepris d’en coudre une sur le corps du pull. J’ai eu le plus gros fou rire depuis bien longtemps : le machin faisait des vagues molles autour de mon biceps, c’était énorme, façon bouffon du roi, alors que tout le pull est plutôt très ajusté. Ça fait un style ? Non pas là… Alors j’ai tout défait et j’ai recommencé ! L’histoire de ma vie, en somme.

pull automne crochet

Mon Sensum Sweater d’automne

Je l’ai tricoté assez rapidement, en moins de quinze jours le Sensum Sweater était terminé, 4 manches comprises. Évidement, j’ai avec mes ajustements sauvages, j’ai utilisé bien moins de fil que prévu et il m’en reste presque la moitié ! Il est ajusté mais je l’aime bien, il est très bureau compatible du coup.

Je m’imaginais le porter à la plage, au soleil couchant, sur mon maillot… N’importe quoi ! D’abord, je quitte la plage à midi la plupart du temps et l’été, il fait chaud même au coucher du soleil, on ne met pas de pull, fut-il en lin. Par contre depuis quelques jours, c’est mon allié parfait du matin : je met des manches courtes en dessous et il me tient à bonne température toute la journée. Je ne transpire pas en le portant et ça, c’est agréable (et rare). Le lin s’est un peu relâché (ou j’ai minci ?!) et il est bien. Un peu court peut-être…

Comme je l’ai dit plus haut, le patron est assez facile à suivre, il faut bien lire (en anglais) et une fois qu’on a compris le principe des rangs raccourcis, ça va tout seul. Je trouve quand même le modèle un peu cher pour le niveau des explications mais il est vraiment très original, alors ça valait le coup !

sensum sweater

Le Sensum Sweater m’a réconciliée avec les vêtements au crochet. Je cherche activement le prochain à mettre sur ma longue liste. Et toi, tu portes des pulls crochetés ?

Articles similaires
Un pull Gaudi en jacquard, inspiré des mosaïques de Gaudi, tant pour sa couleur que pour son motif ? Il avait tout pour me plaire, encore a-t-il fallu le tricoter Lire la suite
Tu te souviens des pulls des années 80-90 ? Avec le gros motif pile au milieu ?  C'est ça un pull Intarsia !  J'avais des copines (des victimes?) qui en Lire la suite
La blague était facile, je te l'accorde, mais alors tricoter ce pull ne l'a pas été du tout ! Voici l'histoire du pull Gataki tricoté à manches longues à qui Lire la suite
Tu aimes ? Dis-le !

2 thoughts on “Sensum Sweater : un pull au crochet !”

  • Ton pull est canon ! Moi qui démarre le crochet, j’avoue qu’un pull me fait de l’oeil ^^
    Bravo pour ta persévérance ! et que tu es belle sur ces photos !!!!

    • Merci pour les compliments. Lance toi si tu démarres, le crochet se défait facilement et c’est très gratifiant quand on y arrive !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.