Encore un sac à noisettes !

Mon premier sac à noisettes, c’était ma grande fierté : il était beau, il était bien fait et c’était mon plus grand projet crochet / couture. Oui, je parle de lui au passé : le fil beige et devenu marron berk. Impossible de le laver à cause du carton que j’ai mis dans la doublure pour le rigidifier et surtout, toutes les coutures ont lâché à cause du poids que j’y ai mis. Il est dans ma liste des choses à rafistoler… un jour.

sac-crochet-noisettes-2doigtsdidee

J’avais promis à la sister de lui en faire un. Elle avait choisi le fil, il y a bien longtemps : un gris bleu que je n’aurais jamais choisi pour elle… A noël, elle a eu une trousse à noisettes, pour patienter et le fil est resté sagement rangé jusqu’à cet été.

Comme toujours avec ce sac, le crochet n’est que la partie émergée de l’iceberg : c’est marrant à faire, ça monte vite et c’est gratifiant. J’ai même fait les ficelles en i-cord et ça aussi, c’est très facile et marrant, bien plus que le tricotin que j’avais utilisé pour les miennes.

doublure-sac-noisettes-2doigtsdidee

Puis vint l’étape de la doublure : faites en rose clair selon mon principe qu’une doublure claire te permet plus facilement de retrouver tes affaires. Je l’ai voulue bien plus sophistiquée que pour mon sac (bah oui, j’ai grandi en couture depuis). Une poche pour téléphone, deux petites poches fermées par des pressions Kam pour les babioles et une grande poche zippée pour les clefs. J’ai aussi entoilé et rajouté de la feutrine pour renforcer la zone d’attache aimantée car la mienne a déchiré le tissu. C’était long mais j’ai tout bien fait dans les règles. J’ai aussi eu la peur de ma vie et je m’en veux encore : j’ai fait mal à Greta. En posant la fermeture éclair de la poche zippée comme une cougourde, je n’ai pas changé le pied par celui pour les fermetures. Pourquoi ? Aucune idée ! C’était une façon nouvelle pour moi de coudre une fermeture selon ce tuto qui est très bien d’ailleurs et… je n’y ai pas pensé, toute concentrée que j’étais. J’ai fini par coincer la tirette de la fermeture sous le pied et j’ai poussé doucement avec un crayon pour la dégager. Quand j’ai voulu redescendre le pied, il ne bougeait plus ! Je te passe les larmes, le désespoir, le passage en urgence le lendemain chez le réparateur… j’ai fini le sac à noisettes, Greta va mieux, je culpabilise et la sister a eu son sac !

sac-facon-dublin-2doigtsdidee

Je lui ai aussi fait un sautoir avec des éléments issus de différents Chouette Kit que tu peux apercevoir sur la première photo. De la suédine, des breloques et des perles et voilà mon premier bijou montrable, ça m’a bien plu et j’aimerais bien me pencher un peu plus sur le sujet !

Tu trouves que la sister a l’air stressée sur les photos ? La raison, se trouve au bout de la laisse :  monsieur Hercule a repéré un chat et aimerait bien aller lui chatouiller les moustaches. Ah on n’est pas aidées, hein !

Articles similaires
Cet été, j'ai failli céder aux sirènes de la mode. Le petit sac rond qu'on voyait partout était trop mignon, il m'en fallait un. Finalement, j'ai décidé de me le Lire la suite
Il y a des couturières qui font la tenue de rentrée de leur enfant. Moi, je mise tout sur le sac à dos. Cette année j'ai décidé de coudre un Lire la suite
Dans la famille accessoire facile à coudre, je voudrais le petit sac à goûter ! Après le sac à dos de Céleste, j'ai cru que le divorce était consommé entre Lire la suite
Tu aimes ? Dis-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.