Sac à dos de grande section : on monte d’un cran

Depuis trois ans, c’est devenu une tradition : je couds le cartable de Céleste. Cette année, à peine à la bourre j’ai cousu le sac à dos de grande section et sa trousse et je les adore !

sac à dos de grande section

C’est la rentrée !

Oui, je sais, c’était il y a plus de 3 semaines. Mais il est temps que ce blog fasse sa rentrée lui aussi , tu ne crois pas ?

Que dire sur ces 6 mois écoulés ? J’ai pris des claques, je me suis relevée , je me suis sentie au fond du trou, j’en sors doucement, j’ai eu des galères, elles sont derrière… bref : la vie ! Pourquoi je n’ai pas publié d’articles ? Parce que je ne pouvais plus me voire en peinture, encore moins en photo. Non que là tout de suite je m’adore mais enfin, on fait aller ! Je n’ai pas cessé ma vie créative pour autant et j’ai une dizaine d’articles de blog bien au chaud. Alors, on repart ?

trousse rapide à coudre

Le sac à dos de grande section : back to basic

Après celui en forme de cœur de l’an dernier, j’ai eu envie de faire plus simple et plus pratique. Pour ranger les affaires, le sac cœur n’est pas franchement idéal… mais il a tenu la route toute l’année ! Je voulais aussi un sac qui se tienne et avec des finitions parfaites. J’ai donc tout misé sur les matériaux et je me suis appliquée…

sac a dos patron maison

Comme je furetais à la recherche d’un patron de sac et que je ne trouvais rien qui me convenait, j’ai décidé de tracer mon propre patron. Tu as peut-être remarqué que je le fais de plus en plus : le sac cœur, le sac rond, la trousse 15/20 … ce sont mes propres patrons ! Bien–sûr, ils n’ont rien de particulier mais TOUTES les pièces sont tracées et je met un maximum de repères. C’est un bon exercice pour comprendre le passage en volume d’un patron à plat et ça m’amuse beaucoup !

tissus classic poly couture

Les tissus et LA révélation pour coudre des sacs

J’ai choisi du polyester de chez Tissus.net, parce que je n’avais rien en stock (hérésie) qui convenait. J’ai pris du violet pour l’extérieur et du rose pour l’intérieur. Le prix est imbattable mais je vais te dire franchement, ces tissus sont affreux. Ils sont présenté pour des vêtements mais c’est impossible : la sensation de plastique doit être insupportable sur la peau ! Ils sont mou et glissant et j’ai eu beaucoup de mal à les coudre sans déformer les pièces. Si je n’avais pas trouvé LE TRUC pour des sacs parfait, ça aurait été une catastrophe…

J’arrête ce teasing de la mort et je te dis tout. J’ai doublé le sac à dos de grande section avec une matière qui pote le doux nom de Style-Vil. De la marque Vlieseline, c’est une sorte de musse rigide qui vient renforcer les sac sans trop d’épaisseur. C’est super facile à coudre parce que la mousse s’écrase au niveau de la couture et le rendu est top. Si tu veux en savoir plus, je te conseille l’excellent article de Sacôtin sur le sujet. J’ai ainsi découvert qu’il existait une alternative moitié moins chère… bon à savoir pour les prochaines fois !

coudre un sac a dos enfant

La rentrée sur le fil

J’avais dessiné et découpé mon patron de sac à dos de grande section au mois de juillet et fait ma commande de tissu mi-août. Quand je suis rentrée de vacances, le 26 août, tout était prêt pour commencer à coudre le sac à dos de la rentrée…

Pour m’avancer un peu, j’ai préparé les pièces le soir après le travail mais impossible de m’y mettre et de coudre ce machin avant le week-end. Rentrée J-2 : on va y arriver !

Tout s’est passé comme dans du beurre : pas de souci, les pièces s’emboitaient bien et je n’ai pas fait de connerie, ce qui est assez rare pour être signalé. Ok, ok, j’ai quand même essayé d’ouvrir une couture au fer et j’ai cramé le polyester qui est resté collé au fer, mais ça c’est du classique, une ville habitude pour moi, même pas la peine de s’y attarder.

sac à dos finitions soignées

Le sac à dos : revue de détails

J’avais ce patch de paillettes réversibles acheté en Chine et Céleste le voulait absolument sur son sac. je l’ai donc placé bien au milieu et on aime beaucoup le résultat toutes les deux !

Je devais faire une poche à l’intérieur et puis finalement non. Il fallait que j’aille vite alors j’ai abandonné. Par contre, je lui ai fait la traditionnelle broderie avec son nom dessus ! J’avais la fermeture éclair à grosses dents rose depuis quelques temps pour un blouson, jusqu’à ce que je m’aperçoive qu’elle n’était pas séparable. Je trouve que ces grosses fermetures ont un rendu très pro, il faut que j’en trouve d’autres…

broderie sequins reversibles couture

Au niveau du dos, j’ai rajouté un peu en catastrophe, la petite patte qui sert à accrocher le sac à dos au porte-manteau de l’école, je l’avais oublié celui-là ! Du coup, sa couture n’est pas magnifique mais elle va tenir je pense.. Les bretelles sont molletonnées et réglables, un indispensable depuis l’an dernier. Je trouve qu’il est bien, c’est le plus soigné que je n’ai jamais fait. Je pense que c’est beaucoup dû à la mousse résille… ou alors je m’améliore, qui sais ?

trousse ouverte

Et la trousse de rentrée dans tout ça ?

Cette année, la maîtresse avait demandé une trousse. J’avais prévu de faire ma trousse 15/20 mais j’avais peur qu’elle en soit pas pratique pour sortir les crayons avec des petits doigts potelés. C’est Pauline Paulette qui ma bien aidée sur ce coup-là ! Je courais à ma salle de sport en regardant son dernier podcast (#multitâches) et elle a présenté les trousses faites pour ses enfants : parfaites !

Elle a utilisé les patron et tuto de Au gré du vent que je me suis empressée d’aller récupérer : c’est une trousse très originale et simple à faire. Il valait mieux, il était 18h, dimanche soir, rentrée H-19 et je n’avais même pas coupé la trousse !

J’ai utilisé un petit coupon tropical, une chute de polyester rose du sac à dos pour la doublure et du biais gris. J’ai triplé la trousse avec du thermocollant intissé. Il se décolle tout le temps et m’avait rendue folle pour le premier sac de Céleste. Cette fois, je n’ai même pas essayé, je l’ai juste cousu avec les épaisseur et il rigidifie bien l’ensemble.

rentrée maternelle

Un petit coupon tropical de mon stock, une chute de polyester rose du sac à dos pour la doublure et du biais gris. J’ai triplé la trousse avec du thermocollant du marché qui se décolle tout le temps et m’avait rendue folle pour le premier sac de Céleste. Je n’ai même pas essayé de le coller, je l’ai juste cousu avec les épaisseurs et il rigidifie bien l’ensemble.

J’ai eu un petit moment de solitude pour coudre la fermeture éclair sur le biais.. J’ai finalement réussi et en moins d’une heure j’avais une super trousse que j’aurais bien gardée pour moi. On était prêtes pour la rentrée, ouf !

coudre le sac a dos de grande section

Articles similaires
Cet été, j'ai failli céder aux sirènes de la mode. Le petit sac rond qu'on voyait partout était trop mignon, il m'en fallait un. Finalement, j'ai décidé de me le Lire la suite
Il y a des couturières qui font la tenue de rentrée de leur enfant. Moi, je mise tout sur le sac à dos. Cette année j'ai décidé de coudre un Lire la suite
Dans la famille accessoire facile à coudre, je voudrais le petit sac à goûter ! Après le sac à dos de Céleste, j'ai cru que le divorce était consommé entre Lire la suite
Tu aimes ? Dis-le !

2 thoughts on “Sac à dos de grande section : on monte d’un cran”

  • Super le sac à dos de Céleste, ça m’inspire pour les plus jeunes de mes petites filles (3 et 4 ans) mais où peut on trouver les paillettes réversibles ? Bisous

    • Merci Graciela ! J’ai acheté le patch de paillettes sur Wish, pour quelques euros en tapant « reversible sequins » sur le site tu vas en trouver 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.