Greta, je t’aime !

Ode à ma MAC

Si tu me suis sur Facebook, tu le sais déjà. Tu sais déjà qu’il y a du nouveau dans ma vie et que je suis sur un nuage depuis.

Tout a commencé il y a quelques mois quand d‘un coup, d’un seul, je me suis mise à avoir plein de fils blancs sur la tête. Des poils de ce satané chat ai-je pensé. Mais non, ils étaient bien plantés, comme autant de signes visibles de mon âge avancé ! Comme dirait l’autre, bref, j’ai eu 30 ans.

Et mon Chéri-Mari, m’a organisé une belle surprise, en réunissant les gens que j’aime, en organisant un tournoi de paint-ball, j’ai encore en souvenir les marques des impacts sur mes fesses…  Et tous ces gens m’ont fait le plus beau des cadeaux : des sous, du flouss, du pognon ! Mais dans un but ciblé, une réelle collecte pour la démunie que j’étais. Commence pas à pleurer dans ta chaumière, c’est de la machine à coudre que j’étais démunie !

vieille-mac-2doigtsdidee

Depuis que j’ai commencé à coudre, je partage mes aventures avec Sigmunda, bonne grosse mémère de chez AEG. Et Sigmunda, c’était pas un cadeau ! A chaque fois que je commençais à coudre, j’avais des sueurs froides. Je redoutais ce qui allait de toute façon arriver : la couillasse. Le moment où Sigmunda se prend les pieds dans le tapis, te crache une aiguille à la tronche, fait une rechute d’Alzheimer « comment c’est qu’on coud déjà ?! »…

Ne crachons pas dans la soupe, avec elle, j’ai beaucoup appris :

  • Je démonte entièrement une machine mécanique les yeux fermés, une main dans le dos.
  • Je suis pro en bidouillage de tension de fil et autre réglages subtils.
  • J’ai carrément inventé le point de bouclette : c’est quand entre chaque point droit tu as une petite boucle de fil toute molle, qui pendouille. Je t’apprends, si tu veux.
  • J’ai développé toute une série d’insultes réservées à la couture.
  • J’ai fait beaucoup moins de rétention d’eau, vu tout ce que j’ai pleuré à force de rater, de pas comprendre, de me coudre un ongle du pouce…

Mais à 30 ans, tu ne peux plus te permettre de sortir des coutures aussi médiocres (qui a dit risibles ?) me suis-je dit. Décision était prise d’investir dans une jolie et performante machine électronique. J’avais jeté mon dévolu sur la Pfaff Ambition 1.0. Sur le papier, elle correspondait en tout point à mes envies, à mon budget et à mes objectifs de coutures.

machine-coudre-pfaff-ambition15-2doigtsdidee

Le mec qui s’occupe du karma étant (pour une fois) réveillé au bon moment, une vente privée est arrivée à point nommé et j’ai pu acquérir pour la même somme le modèle au-dessus, la bête de compét’, j’ai nommé l’Ambition 1.5. Alors moi, je suis le genre de folle furieuse qui achète un monstre à près de 1000 € sans l’avoir jamais vu fonctionner, sans l’avoir touché. Même pas peur. Un peu en fait…

Et puis Greta est arrivée juste quelques jours avant notre déménagement. C’était pas le moment. Je l’ai ouverte, regardée et puis remise dans son carton. Et puis les travaux ont foiré et Greta m’a attendu bien sagement. Depuis deux semaines seulement, Greta et moi on s’apprivoise. Mais avec elle tout est simple !

J’ai déjà terminé deux projets (je t’en parle bientôt) en même pas quinze jours. Autant te dire que j’ai fait péter ma moyenne de couture ! C’est un vrai plaisir : tu mets le tissu en place et… elle coud. Pas de raté, pas de hoquet.

Je change de fil comme de chemise, je jongle avec les pieds presseurs, le montage, le bobinage de la cannette sont un jeu d’enfant. L’écran tactile est une merveille de technologie, le réglage des points accessible à un QI de moule agonisante, moi, donc.

Non, je ne suis pas du tout objective, parce que vois-tu Greta, je l’aime. Et en plus elle est blanche et violette ! Si, c’est un argument. Elle m’empêche de dormir parce que je préfère rester avec qu’elle que d’aller me coucher (Chéri-Mari s’en fout, y a Coupe du monde). J’ai découvert avec émotion l’enfilage automatique et le double entrainement. Elle est aussi silencieuse et discrète que Sigmunda roulait les R et vibrait à tout va.

En deux semaines, j’ai fait plus de progrès en couture qu’en 3 ans. Parce qu’avec elle, j’ose, j’essaye et je n’ai plus qu’à corriger mes erreurs et pas celle de la machine. Du coup, j’ai plein de projet et même si elle est clairement trop bien pour moi, Greta, j’ai envie de la mériter.

Message à toi, débutante en couture ou plus tellement débutante mais qui t’arrache les cheveux avec ta machine « de débutante » : il FAUT une bonne machine. Pas forcément une qui coûte un SMIC mais une moyen gamme, une qui obéit au doigt et à l’œil. Tu trouveras des comparatifs sur tous les forums. A toi, après, de faire ton choix.

Euh… message qui n’a rien à voir : je vends une machine AEG en bon état, idéal pour de la couture simple et quotidienne. Tu m’envoies un message, si tu es intéressée 🙂

Trève de plaisanterie, merci à tous les parrains et marraines de Greta, je vais vous coudre des petits cœurs remplis de lavande (c’est pas parce qu’on a la Ferrari des machines qu’on a bon goût hein). Merci à Axelle et à son SMS béni qui m’a prévenue de la vente privée.

Tu as remarqué ? Greta me rend toute bisounours. Ou alors c’est parce que j’ai passé une partie de la nuit à coudre. Ou alors c’est autre chose… à suivre !

Articles similaires
La couture c'est un vrai investissement, au démarrage il faut tout acheter : le tissu, les patrons, le petit matériel mais surtout la machine à coudre. Épineuse question...  Je te Lire la suite
La barboteuse Flora fait partie de mes réalisations de cet été. Une couture plutôt rapide pour un résultat très satisfaisant. J'adore quand ça se passe comme ça, pas toi ?! Lire la suite
Et voilà, ce qui devait arriver arriva : je suis arrêtée ! Et si j’avais assez mal vécu le repos forcé et inopiné quand j’attendais Céleste, je t’avoue que cette fois-ci, je Lire la suite
Tu aimes ? Dis-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.