La jupe droite (grossesse)

J’avais hâte de te la montrer et la voici enfin, ma jupe droite du challenge des blogueuses ! Autant te le dire tout de suite, elle est présentable mais pas parfaite … mais ça a failli être bien pire ! Laisse-moi te raconter.

couture-debutant-jersey-2doigtsidee

Le patron à télécharger est une bonne base, il y a peu de pièces et ça va vite (j’aime). Les tailles sont un peu limitées mais c’est assez facile d’augmenter / raccourcir en prenant exemple sur les tailles présentes : j’ai rajouté 1 cm de chaque côté et décalé les pinces de 0.5 cm pour atteindre une taille 46 présumée.

Comme il fallait que ma brioche de 6 mois puisse s’y glisser, j’ai fait une toile. Mais j’avais pas de toile. Alors j’ai découpé la jupe dans une nappe en papier et je me suis scotché ça aux fesses (moment de solitude). Le papier étant peu extensible, il manquait bien 10 cm au dos pour fermer. Je choisis donc un tissu un peu stretch mais pas trop, une sorte de jersey, pour pallier les 10 cm. Ça devrait le faire. Je me dessine une alternative au patron avec un bel arc de cercle autour du bidou et dans le projet de rajouter une ceinture de grossesse sur le haut de la jupe.

Je prépare mon tissu (acheté cet hiver dans un magasin qui bradait avant fermeture, aucune indication de composition, entretien…) et je coupe d’abord le patron classique pour voir si la théorie des 10 cm gagnés fonctionne. Oui ! Ça ferme, c’est pas trop tendu et… cerise sur la brioche, le bidou passe sans trafic et sans ajout de ceinture extensible ! Il faut même reprendre les côtés qui sont trop grands.
Moralité : faire une toile c’est bien, la nappe comme toile, c’est à chier.

jupe-droite-jersey-grossesse-2doigtsdidee

Je fais quelques tests de points avec Greta. Mon objectif, c’était des finitions parfaites et un joli point overlock, comme une grande. C’est concluant. Tiens et si je repassais un coup pour voir si c’est encore mieux ? Ah, où est mon échantillon de tissu ? Il est collé au patin du fer, bien fondu, tout ratatiné !
Moralité : les tissus bradés c’est bien, savoir ce qu’on achète c’est mieux.

OK, je fais le deuil de belles coutures ouvertes au fer, j’épingle tout le machin et je couds, enfin (je te passe l’étape où j’ai failli coudre les pinces à l’envers, je sais même pas comment te l’expliquer). J’ai choisi une fermeture pas invisible puisque l’objectif pour moi était de faire avec mon stock et de ne rien acheter. La couleur est approchante et acceptable mais j’ai un peu foiré le haut, c’est pas parfait. J’essaye la jupe pour déterminer mon ourlet bas et… la couture milieu dos gondole. Mais POURQUOI ?! Aucune idée. J’ai essayé le fer à repasser avec pattemouille en tremblant de faire fondre la jupe, j’ai essayé de tirer dessus… ça gondole. Pas beaucoup mais zut quand même !

finitions-biais-jupe-jersey-2doigtsdidee
J’ai choisi du biais vert mint comme parementure en haut (c’est ça que je te montre sur la photo), ça s’est plutôt bien passé mais la finition côté fermeture à l’intérieur n’est pas très jolie… Il va falloir que j’étudie la méthode de près. Ensuite, une petite soirée d’ourlet invisible à la main (groumpf).
Moralité : les finitions, c’est pas encore ça.

Et la voilà ! Elle est très agréable à porter, même si j’ai peur dès que quelqu’un allume une cigarette à côté, elle est totalement travail proof, testée la semaine dernière lors d’une journée marathon. Elle est plus seyante avec des talons mais sera portée à plat tant que Bébé Mystère continuera de jouer de la harpe avec mon nerf sciatique.

Articles similaires
La dernière fois, je t’ai laissé(e) avec mon haut en polyesterque j’adore, alors il est plus que temps de te présenter le bas de ma tenue d’invitée modèle. Pour rappel, j’ai Lire la suite
Dans certain magasin Eurodif, il existe un rayon paradisiaque (pour moi) : la mercerie. Des tissus surtout d'ameublement mais pas très chers et tout ce qu'il faut pour la couture Lire la suite
Lorsque Céleste est née, j’ai arrêté de coudre et de tricoter pendant presque 3 mois. C’était impossible, j’avais le temps mais pas du tout la tête à ça. Dommage, avec Lire la suite
Tu aimes ? Dis-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.