Couverture : Mistral gagnant

Tu te souviens de la couverture de naissance de Céleste ? Qu’est ce que je l’aimais celle-ci… J’en étais si fière ! La couverture d’Eleonor me plaît aussi même si elle est beaucoup plus simple. Beaucoup plus grande et enveloppante aussi. Et ça n’a pas raté : Céleste m’a réclamé une couverture Mistral dès que celle de sa sœur a été finie. En mère dévouée, je m’exécute !

couverture-mistral-tricot-2doigtsdidee

Tricoter deux fois le même patron

J’ai déjà abordé la question avec les gilets Watson, mais tricoter plusieurs fois le même patron ne me dérange pas. L’essentiel c’est de ne pas le faire à la chaîne.

Pour la couverture Mistral, il s’est passé plusieurs mois entre les deux, juste assez pour la retrouver avec plaisir. Je me souvenais assez bien du patron sans avoir besoin de me remettre dans le bain.

Il s’agit donc de la couverture Mistral donc, un patron gratuit et qui ressemble très fort à la couverture Envol que l’on voit de plus en plus. Un joli motif fait de jetés et de mailles ensemble, qui se retient vite et donne un résultat travaillé alors que la technique est assez simple.

motif-tricot-couverture-enfant-2doigtsdidee

Les modifications de la couverture Mistral

Comme pour la première version, j’ai seulement rajouté une bordure de point mousse aux quatre coins, parce que je n’aime pas la bordure proposée par le modèle. Mis à part ce détail, c’est exactement la même couverture que celle d’Eleonor. Et toujours en Drops Nepal mais… rose. Ah Céleste et le rose, c’est une histoire d’amour qui dure ! Elle a choisi le corail identique à son gilet Watson et qui me plait assez (pour du rose).

compter-ses-mailles-tricot-2doigtsdidee

L’instant mathématique

Si j’avais pris mon temps pour la première, alternant avec d’autres projets, pour celle-ci j’ai carburé et terminé la bête en trois semaines. J’aurais même pu être plus rapide si je n’étais pas tombée en rade de fil pendant le rabattage des mailles. Comment c’est possible ? La même laine, la même tricoteuse, les mêmes aiguilles et une telle différence ? je me suis bien creusé la tête, j’ai fait des tas de calculs inutiles.

J’ai d’abord pensé à un problème de tension, puis de pelotes plus courtes, j’ai soupçonné une erreur de  ma fiche projet Ravelry. Et j’ai enfin trouvé … Je suis archi nulle pour compter et comme une gourde, je n’ai pas réussi à remonter le même nombre de mailles. Comment j’ai pu à retomber sur mes pattes avec les motifs ? C’est un mystère ! Je m’en suis sortie en détricotant les les derniers rangs de motifs pour refaire la bordure en mousse mais qu’est ce que je déteste détricoter !!

mistral-blanket-dropsnepal-rose-2doigtsdidee

Le bloquage : activité mère / fille

Depuis qu’elle tient assise, Céleste est devenue mon assistante bloquage. Elle adore ça (et moi je déteste !) : elle patouille la laine dans l’eau, m’aide à piétiner le rouleau de serviettse pour essorer tout ça. Mais sa joie ultime, c’est le planté d’épingles dans les tapis de bloquage ! Elle s’est régalée à bloquer celle-ci. Elle y a mis encore plus de cœur sachant que ce serait la sienne.

kal-culture-de-pelotes-2doigtsdidee

Point tricot

j’en ai normalement fini avec les couvertures pour cette année, sauf si des petits bébés s’annoncent… Mais je ne vais pas vers des projets plus rapides pour autant. j’ai commencé mon gilet fingering en taille adulte, j’ai l’impression que j’en ai pour toute la vie avec celui-là !

La couverture est inscrite dans le KAL “Culture de pelotes” dans le thème “Kal toi dans le canap'”.  Il s’agit de tricoter un projet dans le cadre d’un autre Knit-ALong.  La couverture Mistral va donc être inscrite dans “L’année de la blanket” organisé par Mélise – La boutiqueuse.  On croirait pas comme ça mais c’est une sacrée organisation de tricoter !

duo-couvertures-tricot-enfant-2doigtsidee

Duo de couvertures

Elles sont pas mignonnes mes poulettes emmitouflées chacune dans sa couverture Mistral ? J’aime bien cette idée de duo, ça souligne la sororité (oui, j’ai vérifié, c’est le féminin de fratrie, alors utilisons-le !). Eleonor n’a que cinq mois mais on pressent déjà leur complicité. La grande fait rire la petite qui sourit à la grande…  Et moi je leur tisse, ou plutôt tricote, des petites preuves de ce lien. Elle me plait cette idée.

Articles similaires
Le Grandpa cardigan de Joji Locatelli est un gilet tout en torsades. Depuis que je tricote, les torsades sont ce que je préfère. J'adore les tricoter et j'adore les porter. Lire la suite
Tu te souviens des pulls des années 80-90 ? Avec le gros motif pile au milieu ?  C'est ça un pull Intarsia !  J'avais des copines (des victimes?) qui en Lire la suite
Mon châle Aisling est terminé ! Ça faisait si longtemps que je voulais le faire... J'avais acheté les écheveaux du temps où La Fée Fil faisait encore des ventes éphémères Lire la suite
Tu aimes ? Dis-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.