Mon précieux châle Aisling

Mon châle Aisling est terminé ! Ça faisait si longtemps que je voulais le faire… J’avais acheté les écheveaux du temps où La Fée Fil faisait encore des ventes éphémères et où on se battait comme des chiffonnières pour avoir nos écheveaux. J’ai encore attendu 4 ans pour les tricoter !

châleaisling-2doigtsdidee

Des fils précieux

Ce sont les premiers fils précieux que je me suis achetés, estimant que j’avais assez de bouteille pour les tricoter. J’ai donc choisi les couleurs que j’adore marier, le vert mint et le gris. Ces écheveaux sont restés longtemps dans leur petit papier kraft à attendre que je me décide.

Une fois bobinés, je savais que j’allais adorer les tricoter. Pourtant, je m’attendais à plus de douceur. Attention, c’est loin d’être rêche mais c’est un peu sec, comme du lin. Une fois lavé, le fil est très souple et c’est un vrai bonheur autour du cou. Je trouve quand même que le mélange mérinos et soie est bien moins moelleux que l’alpaga /  soie que j’ai tricoté jusqu’à présent.

merisoielafeefil-tricot-2doigtsdidee

Châle Aisling, un design adoré

Le châle Aisling est un modèle de Justina Lorkowska que j’ai voulu faire dès que je l’ai vu. Au sens premier, une aisling est une vision ou un rêve, mais en irlandais, le mot possède aussi le sens dérivé de «poème allégorique ». C’est pas de la tricot poésie ça ?!

Pour filer le poème jusqu’au bout je l’ai tricoté pendant mon week-end irlandais au Woollinn Festival, durant lequel j’ai rencontré la designeuse ! Bon… je ne l’ai pas tricoté en un week-end, ça a été une réalisation assez longue.

leletesknits-pattern-2doigtsdidee

Ode au tricot complexe !

C’était un vrai plaisir à faire. Il ne m’a pas barbée une seule seconde ce qui est assez rare pour être signalé ! J’ai adoré faire ses centaines de petits trous sur le corps du châle Aisling, découvrir les nuances du gris “sardine frétillante”. J’avais tellement hâte de tricoter la bordure que je n’ai même pas vu passer la majeure partie du châle (voir paragraphe suivant pour le “petit” bémol).

Ah cette bordure… avant de la commencer je ne comprenais absolument pas comment il était possible de la tricoter à la suite des mailles du corps et de la rattacher par un simple SSK.  Une fois lancée, on ne pouvait plus m’arrêter, j’ai adoré chaque rang et toute la complexité du motif. C’est vrai qu’il est très difficile de retenir les points tant il sont nombreux mais comme la bordure se fait sur un tout petit nombre de mailles, ça avance. Je dirai même que c’est très addictif comme dentelle !

dentelle-tricotee-2doigtsdidee

Et là, c’est le drame (2 fois)

Le fail ? Oui, il y en a un : je suis tombée en rade de fil pour les deux couleurs ! J’ai pourtant pris la taille d’aiguilles préconisée, mon échantillon était bon… Il m’a manqué environ 10 grammes de chaque couleur. Au final, on est près des 900 mètres que des 800 annoncés par la créatrice.

Évidement, pas de mérisoie dispo chez La fée Fil dans mes coloris et ça me faisait un peu chier de racheter 2 écheveaux pour finir le châle Aisling, le titre “mon précieux” aurait pris tout son sens…
C’est là que la magie des réseaux sociaux a opéré. Deux tricoteuses m’ont envoyé leur laine pour finir mon châle. Mais pourquoi tant de gentillesse gratuite dans ce monde, ça me fait tourner la tête ! Moi, j’ai pas l’habitude et est-ce que j’aurais eu cet élan envers des filles que je ne connais même pas ? Grâce à Juliette et Ariel, j’ai pu finir mon beau châle, merci encore à vous !

communauté-tricot-2doigtsdidee

Mon précieux…

C’est la somme de tout ça qui fait que ce châle est précieux, un plaisir du début à la fin, des déconvenues, comblées par tellement de bienveillance… J’ai réussi à le porter une fois, avant les grosses chaleurs de l’été et pour aller aux Estivales de La Laine, avec plus de tricoteuses que de brins d’herbe sur la colline. Mon beau châle Aisling a été accueilli comme il se doit par ces dames. Depuis l’automne, il est régulièrement autour de mon cou et quel bonheur !

Est ce que je referais un Aisling ? Ouiiiii mais avec plus de métrage dès le départ !

aislingshawl-2doigtsdidee
Articles similaires
Le Grandpa cardigan de Joji Locatelli est un gilet tout en torsades. Depuis que je tricote, les torsades sont ce que je préfère. J'adore les tricoter et j'adore les porter. Lire la suite
Tu te souviens des pulls des années 80-90 ? Avec le gros motif pile au milieu ?  C'est ça un pull Intarsia !  J'avais des copines (des victimes?) qui en Lire la suite
Depuis que j'ai passé le cap avec mon gilet Citadel, je n'ai plus peur de tricoter de très grosses pièces et je peux enfin ajouter à ma longue liste  d'envies, Lire la suite
Tu aimes ? Dis-le !

6 thoughts on “Mon précieux châle Aisling”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.