Brioche for teatime, l’odyssée bleue

J’avais tellement envie de le tricoter et il est là, autour de mon cou ! Le Brioche for Teatime, mon odyssée bleue du début d’année… Je te montre ?

Tricoter un châle en brioche bicolore

Le Brioche for Teatime est un châle de Tisserin Coquet. J’ai eu la chance de rencontrer Chloé au TricauSud, où elle exposait ses magnifiques anneaux marqueurs et vendait ses patrons. Je me suis dit que commencer la Brioche en aller-retour et bicolore avec un patron de Chloé, était forcément une bonne idée !

chale-brioche-bleu-2doigtsdidee
Assortir ses passants à son châle : la classe ultime

Le fil de Dublin

J’avais acheté la laine au Woollinn Dublin, la Irish Fairy Tales Yarn, qui m’avait plu… D’abord pour son nom mais aussi par sa palette de couleurs variées. J’étais restée dans ma zone de confort avec un beau bleu jean et un violet / rosé/ bleuté complètement fou ! Tu trouveras, il va sans dire, les références des laines sur ma page Ravelry.

J’avais choisi de la Sock, car je la destinais à complètement autre chose. Avec le nylon qu’elle contient, cette laine a un côté un peu sec, comme celle utilisée pour mon Reyna. Ce n’est pas un modèle de douceur mais c’est chaud… Finalement, le Brioche for Teatime m’a tellement plu que j’ai bousculé ma liste de projets afin de pouvoir le caler dès janvier 2019 en utilisant cette laine.

brioche-for-teatime-2doigtsdidee

Le Brioche for teatime : défi tricot ?

Tu le sais, mes aventures en tricot ne sont pas un long fleuve tranquille. Il y a toujours une galère, une aventure ou une mésaventure pour pimenter un peu tout ça ! Finalement, c’est aussi ce qui fait le sel de mes articles, non ?

Le châle en brioche n’a pas dérogé à la règle et m’a apporté son petit lot d’histoires. Tout d’abord, il m’a permis de découvrir la brioche bicolore. Je dois avouer que j’ai dû faire et défaire quelques fois les premiers rangs avant de me laisser porter par le patron de Tisserin Coquet et de comprendre le « truc ».

Depuis mon bonnet en brioche, j’adore faire ce point. Au niveau technique, avec le Brioche for teatime, je me suis régalée : j’ai adoré toutes les sections de brioche ! Par contre, les sections en point mousse, quel enfer ! Je n’avais pas encore passé le traumatisme du Birds of a feather et ça a été difficile. Heureusement que le fil offre des variations de couleurs récréatives…

chale-finition-icord-brioche-2doigtsdidee

I-cord et bordure, je t’aime. Moi non plus

Dans la série découverte, ce châle Brioche for teatime m’a aussi permis de faire mon tout premier tricot avec bordure en i-cord sur les trois côtés du châle. C’était simple à tricoter et le rendu est très propre. Je recommencerais, je trouve que ça améliore le rendu des bords et aide au blocage.

Bord, bordure, du rire au larmes, il n’y a qu’un pas. Une fois le châle presque fini, je me suis frottée à la bordure. Presque fini ? Point du tout. Cette bordure, c’est un poème, comme pour le châle Aisling, elle se tricote à 90 degrés par rapport au corps du châle. Le nombre de mailles est donc très réduit… Pourtant, que c’était long à faire ! Au final, je crois que j’ai mis autant de temps à la tricoter que pour faire tout le corps du châle. Je dois t’avouer que j’en ai eu vraiment marre. J’avais, en plus, une épée de Damoclès au-dessus de la tête…

tricot-manquer-de-laine-2doigtsdidee
Tu vas rire, j’ai (encore) manqué de fil !

La rupture de stock, mon fil conducteur

Je te le donne en mille, j’ai manqué de fil pour finir le châle. Et bien-sûr, ce n’était pas le bleu jean, très facilement remplaçable qui m’a manqué, non ! Le Frozen lotus, le plus caractérisé des deux ! Je ne voulais pas racheter un écheveau, pour les quelques grammes qui me manquaient. Quémander encore auprès des bonnes âmes tricoteuses, non merci. Je voulais juste finir ce putain de châle !

J’ai donc commis un sacrilège (mais un de plus, est-ce que ça compte encore ?). Oui, j’ai déterré une pelote de Fabel de Drops dans des nuances de bleu, pas du tout les mêmes que le fil initial. Voilà, j’avoue tout, 10 cm de ma bordure sont bleu bizarre, avec un échantillon différent du reste… Le vois-tu sur la photo ? Non. Personne ne m’a fait la remarque jusqu’à maintenant, je vis avec. J’assume, même !

chale-brioche-bicolore-2doigtsdidee

Brioche for teatime : le châle qui se mérite

Je ne peux pas conclure en te disant que j’ai adoré le tricoter. Disons que certaines parties m’ont beaucoup plus, d’autres m’ont fait passer de sales quarts d’heure. Le résultat est à la hauteur de l’effort. J’adore ce châle, il est beau, il est bleu. Il va avec tout !

J’adore le porter et il sera encore mieux dans un petit mois, quand le froid aura définitivement cédé la place. J’ai mis du temps mais ça valait le coup : il est pas magnifique mon Brioche for teatime ?

briocheforteatime

Articles similaires
Tricoter pour les hommes c'est pas simple, c'est grand, c'est long et en plus c'est pas pour moi ! Après des années, je me suis quand même résolue à produire Lire la suite
Un pull Gaudi en jacquard, inspiré des mosaïques de Gaudi, tant pour sa couleur que pour son motif ? Il avait tout pour me plaire, encore a-t-il fallu le tricoter Lire la suite
L'été dernier, une nouvelle lubie est venue bousculer mon temps libre et mes loisirs : je me suis mise à filer de la laine ! Depuis, quand j'ai 5 minutes, Lire la suite
Tu aimes ? Dis-le !

4 thoughts on “Brioche for teatime, l’odyssée bleue”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.