Birds of a feather : le maxi châle précieux

Au départ de ce châle, il y a un réel coup de coeur pour le travail d’une teinturière et beaucoup de curiosité pour ce modèle « birds of a feather« , si à la mode. A la fin, il y a cette pièce si agréable à porter. Mais entre les deux, qu’est-ce que j’en ai bavé !

birdsofafeather-3echeveaux-2doigtsdidee

Tricoter un châle à trois écheveaux

Et pas n’importe quels écheveaux puisqu’il s’agit des magnifiques laines d’Aurélia, alias La pelote Vagabonde. Je suite tombée sous le charme de son travail, il y a plusieurs mois. C’est aux Estivales de la Laine, cet été à Authon que j’ai enfin pu les approcher et… les acheter !

poussieresflorale-pelotevagabonde-tricot-2doigtsdidee

Poussière florale de La pelote vagabonde

Il n’y a pas si longtemps, je disais à qui voulait l’entendre que je ne tricoterais pas de mohair. Parce que d’abord ça gratte et puis en plus tout le monde en tricote et ça me barbe. Ça, c’était avant de découvrir les laines d’Aurelia… c’est doux, c’est beau et ces couleurs ! Pour moi, c’est l’une des teinturières les plus talentueuses que nous avons. Son le travail est si délicat qu’il se distingue de tous les autres.

J’ai longuement hésité devant ses écheveaux et j’ai finalement choisi cette « poussière florale ». Ces couleurs, du rose au gris, m’évoquent le ciel avant le mistral, avec toutes ses nuances et ses stries. Voilà une laine qui me rend poétique… Avec deux écheveaux de fingering et et un écheveau de mohair, je savais exactement ce que je voulais en faire.

andreamowry-knitting-pattern-2doigtsdidee

Un patron d’Andrea Mowry

Tu me connais, je ne suis pas du genre à céder si facilement aux sirènes de la mode, fussent-elles des sirènes tricoteuses. Mais j’avoue que ce « birds of a feather » d’Andrea Mowry, m’a tout de suite tapé dans l’oeil. j’avais bien vu qu’il ressemblait à s’y méprendre à l’insupportable (à force d’être vu et revu) « Find your fade ». J’avais quand même envie de m’y frotter.

Voilà, comment, mi novembre 2018, j’ai entamé celui qui devait être mon dernier projet tricot de l’année, celui que j’avais prévu de porter fièrement au Tric’auSud, hum. Clairement, je n’avais pas réalisé l’ampleur de la tâche.

châle-point-mousse-2doigtsdidee

Noyée dans la mousse

Autant te le dire tout de suite : j’ai détesté le tricoter. Si tu aimes les projets zéro cerveau, les mailles au kilomètre, alors le « birds of a feather » est fait pour toi. Mais vraiment pas pour moi. C’était long et monotone, aucun enjeu, aucun rythme. Je soupçonne d’ailleurs les deux ou trois sections de dentelle d’être là seulement pour éviter que l’on s’endorme sur nos mailles… J’avais l’impression que ce châle ne finirait jamais. Il n’était pas fini pour le Tric’auSud et il m’a fallu encore 15 jours pour en venir à bout.

C’était le projet qu’il manquait pour finir mon KAL « Culture de pelotes » en ayant réalisé les 16 projets. Heureusement que j’avais cette motivation supplémentaire, sinon, il serait resté en plan plusieurs semaines, j’en suis sûre. J’ai tenu en me répétant que j’allais adorer le porter et j’avais raison.

châle-geant-rose-2doigtsdidee

Birds of a feather : léger comme une plume

Tu as remarqué, je ne suis pas très présente en ce moment. C’est que 2doigtsdidée est un peu noyée dans ma nouvelle organisation, mon nouveau boulot et la période de doute intense qui me traverse. J’essaye de revenir par ici parce que ça me fait du bien. Je tricote et couds toujours autant (autant que je peux) mais tout ceci n’est pas simple à gérer…

Courant décembre, quand je broyais du noir, très noir, j’ai commencé à me couvrir de rose. Elise toute de rose vêtue ? Oui, oui. Je ne sais pas pourquoi mais ça me fait du bien… Après les Converse et la doudoune, le châle « Birds of a feather » ne m’a pas quittée de l’hiver. Je l’enroule, j’en fait des tours et des tours et quel bonheur !

birdsoafeather-2doigtsdidee

Après en avoir autant bavé à le réaliser, j’apprécie d’autant plus de le porter. Les laines de la Pelote Vagabonde sont à la hauteur de mes espérances. Et cerise sur le gâteau : j’ai gagné un lot, offert par l’adorable Joelle, au tirage au sort du Kal Culture de pelotes, ça valait le coup de persévérer non ?

Articles similaires
L'été dernier, une nouvelle lubie est venue bousculer mon temps libre et mes loisirs : je me suis mise à filer de la laine ! Depuis, quand j'ai 5 minutes, Lire la suite
J'ai décidé de tricoter une écharpe, "juste" une écharpe ! Au programme : simplicité et objet fini joli. C'était bien ! Revenir aux basiques : tricoter une écharpe J'aime tricoter Lire la suite
J'avais tellement envie de le tricoter et il est là, autour de mon cou ! Le Brioche for Teatime, mon odyssée bleue du début d'année... Je te montre ? Tricoter Lire la suite
Tu aimes ? Dis-le !

2 thoughts on “Birds of a feather : le maxi châle précieux”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.