Tu te souviens de la commode Juline que j’avais customisée en table à langer avant l’arrivée de Celeste ? Et bien sache qu’après deux années et demie de bons et loyaux services, de pipi qui fuit, de bébé qui gigote et de caca en spray, le concept est largement validé ! La Juline est prête à reprendre du service d’ici trois semaines, si tout va bien... Attention, photos de la vraie vie, avec des travaux et de la bâche de peinture dedans !

 

commode-celeste-relookee-2doigtsdidee

 

La commode recup’, acte 4

Ah cette commode, elle nous suit depuis un bout de temps maintenant. Donnée par Juline lorsqu’on a emménagé dans notre 3ème appart’ francilien, elle a été notre meuble à papiers administratifs, puis à Marseille c’était notre meuble d’entrée. Puis la commode de Céleste. Après sa custo / mise en beauté de 2014, elle est toujours en parfait état, mise à part la peinture qui s'est écaillée à l’endroit où on s’est appuyés maintes fois pour changer Céleste. On a donc décidé de la conserver pour Bébé 2.

 

Mes envies déco

Pour ce bébé, j’ai eu envie de couleurs plus tranchées qu’à mon habitude. Je suis partie sur une palette de gris clair / gris foncé avec quelques touches de jaune. Très à la mode, me diras-tu, oui c’est vrai, mais j’ai envie. J’ai donc commencé à imaginer sa petite chambre en fonction de cette palette et des meubles dont nous disposons déjà. Bébé 2 va être le roi du home staging... et Juline fait partie du programme avec un gentil petit coup de peinture pour s’accorder aux tons de la chambre.

 

deco-no-limit-mauler-2doigtsdidee

Mauler, le test

Alors que j’avais listé les achats à faire en vue des travaux, j’ai été contactée par Mauler qui me proposait de tester un de ses produits, la peinture Deco No Limi’t. Le super timing ! Avant de te raconter la mise en peinture, voici la présentation du produit faite par la marque : elle est sans odeur, applicable sans sous-couche ou décapage préalable et conforme à la norme Jouet NF EN 71-3. En gros, le produit idéal pour une commode de chambre de bébé et dont la mise en beauté est faite par une femme enceinte jusqu’aux yeux !

J’ai donc reçu les teintes choisies, en accord avec mes envies déco : le gris moyen, l’ocre jaune et le gris ardoise. Le colis contenait aussi le nettoyant surpuissant que la marque conseille d’appliquer avant de commencer à peindre. Pour faire le test en condition réelle et parce que je suis crevée, voire un peu tire-au-flanc, j’ai décidé d’en faire le moins possible niveau préparation.

 

relook-commode-table-langer-2doigtsdidee

 

Préparation et première couche

J’ai donc appliqué le nettoyant en suivant les instructions, rincé le tout et laissé sécher. Bon point : il sent l’eucalyptus ou quelque chose comme ça, ce n’est pas trop fort et ça s’estompe vite. Pareil pour les peintures : à l’ouverture, aucune odeur et à la pose, presque rien. Bizarrement le gris moyen sentait un peu plus fort que les deux autres et il a fallu aérer pour que l’odeur s’en aille mais en quelques heures, c’était réglé.

J’ai appliqué le gris moyen sur les côtés et l’ensemble des tiroirs, avec l’idée de peindre en jaune la partie table à langer et de faire des décos sur deux des tiroirs.

L’application se fait sans problème, la peinture est bien couvrante mais je dirais qu’elle est exigeante pour un rendu optimal : sa finition « aspect ciré », un peu mat, rend les traces de rouleau et de pinceau assez visibles durant le séchage et il faut faire attention à bien croiser entre chaque passage. A la deuxième couche de gris, la commode était déjà pas mal. J’en ai mis une troisième, histoire de bien unifier.

J’avais un peu peur de l’ocre jaune directement appliqué sur le violet foncé initial mais il a juste fallu passer quatre couches pour le recouvrir entièrement. J’adore le rendu d’ailleurs, ce jaune est très à la mode et je n’aurais jamais pensé que je l’aimerais autant en déco…

  

peinture-deconolimit-aspect-cire

 

La (mauvaise) idée des chevrons

Pour faire comme sur Pinterest, j’ai eu envie de peindre des chevrons sur deux tiroirs. Je voulais alterner les chevrons jaunes et gris foncé sur la base gris clair. Pour être franche, dès le début c’était une mauvaise idée : c‘est un travail minutieux et je suis un peu trop fatiguée pour m’y atteler correctement. Je suis aussi la reine de l’œil en biais (ce que tu sais si tu lis mes articles couture) et le tracé de chevrons me donnait des vapeurs. J’avais aussi peur que ça ne me plaise pas ou de vite m’en lasser… malgré tous les feux oranges, j’ai foncé.

J’ai mesuré et découpé un modèle dans du carton, j’ai essayé d’appliquer ce modèle façon pochoir : c’était pas droit, la peinture a besoin d’être appliquée de façon bien uniforme pour un beau rendu, donc c’était bof.

Sur la base de cette première esquisse, j’ai repris les tiroirs au scotch de peintre pour pouvoir appliquer plus franchement la peinture. Et pendant plusieurs jours, j’ai passé des couches de jaune pour former mes chevrons. Je n’ai pas compté, peut-être 10 couches ?

Au moment d’enlever le scotch, c’est le drame. Ceci n’est pas du scotch de peintre mais une putain de cire froide pour l’épilation ! Comprendre : la peinture gris clair est partie, mais aussi la peinture beige appliquée en 2014 et aussi le revêtement initial de la commode ! Vas-y rigole, y a que ça à faire finalement… Mesdames et messieurs, si ça n’est pas un authentique fail, je ne sais pas ce que c’est !

 

peinture-deco-gris-jaune-2doigtsdidee

 

 Pan B : l’alternance de couleurs

Je n’ai pas pris de photo, parce que j’étais un peu irritée, vois-tu. Mais, le résultat n’était pas génial, même sans la peinture arrachée :  les chevrons n’avaient pas tous le même écartement, n’étaient pas droits… façon Elise. Bref, ça ne me plaisait pas. Et je fais quoi moi maintenant ? Je change de plan.

J’ai demandé à Chéri-Mari de me poncer entièrement les deux tiroirs concernés pour aplanir les chevrons et j’ai repeins de façon uniforme, un tiroir en ocre et un en gris foncé. A cause de ces maudits chevrons, ce n’est pas parfait : on les voit encore un peu en surimpression, malgré le ponçage très énergique. Ça ne remet pas en cause le produit, hein, juste mon matériel.

 

table-langer-DIY-2doigtsdidee

 

La commode Juline version 2017

Au final, je suis très contente de cette peinture. les couleurs sont lumineuses et fidèles à la palette présentée. J'ai bien envie de l'essayer sur une coiffeuse en bois vernis qui pourrait d'ici peu rejoindre mon salon et pourquoi pas en ocre d'ailleurs ? Je suis vraiment tombée amoureuse de cette couleur !

J’aime beaucoup le résultat sur la commode, ça me correspond et la Juline 2017 sera parfaite contre le mur blanc, avec en écho le mur gris clair que Chéri-Mari est en train de terminer et deux petites étagères murales. Tu le vois le matelas à langer que j’ai habillé pour être aussi dans le ton de ce relooking de commode ? On a frôlé le fail aussi, crois-moi, je te raconterais bientôt.

Elle va être jolie cette chambre de bébé 2… tiens d’ailleurs, on a enfin terminé la chambre de Céleste, faudrait que je te montre, non ?