Pour préparer l’arrivée de bébé 2 (dans moins d’un mois !!), j’ai fait ma liste de choses à fabriquer en essayant de réfléchir à des ensembles harmonieux. Du coup, on n’est plus dans une logique tricot ou couture mais bien dans des tenues qui composent son trousseau.

 

trousseau-bebe-2doigtsdidee



Nuances de bleu
Voici le premier ensemble. Il aurait pu être présenté avant, le pantalon est prêt depuis longtemps mais... j’ai eu un excès de confiance couleur qui m’a un peu retardée. J’avais prévu un trio d’accessoires pour aller avec le pantalon et au moment de les mettre côte à côte, le drame : le bleu vert du pantalon et celui des accessoires n’allaient pas du tout, du tout, ensemble. J’ai dû trouver une solution de repli.

 

empiecement-pantalon-dalton-2doigtsdidee



Les modèles
Le pantalon est le Dalton de La Maison Victor en taille 3 mois. Il faut vraiment passer outre les photos du modèle, regarder les versions des couturières ou le dessin technique pour se faire une idée. C’est un petit sarouel, bien mignon. Je craque complètement sur l’empiècement aux fesses !
Le gilet est un tuto gratuit, exactement ce que je cherchais, rapide, basique avec un joli cache-cœur. 

 

impro-kimono-bebe-tricot-crochet-2doigtsdidee


Les matières
Le jersey gris à gros pois vient de chez Tissus.net. Sa qualité est une bonne surprise, j’ai pris un tout petit coupon, juste pour faire des choses au bébé mais c’est une valeur sûre. Le bord-côte vient aussi de chez eux, je l’ai  en stock depuis longtemps.
La laine bleue est une Phildar donnée par Belle-Maman à qui, je crois, on l’avait aussi donnée. C’est un reste et de mémoire c’était de la Super Baby mais... tu vas voir que c’est un mystère ! La grise est la Zeeman à tout faire, dont je te rebats les oreilles depuis moults articles.

 

bords-cote-jersey-surjeteuse-2doigtsdidee



La réalisation
Le pantalon se coud à la surjeteuse en deux temps trois mouvements. Je me souviens avoir réduit les pièces de bords-côte du bas par ce que je les trouvais énormes. Je ne m’explique pas, par contre, pourquoi ces morceaux sont encore si larges. Ils demanderaient à être plus étroits pour faire bien le job...

Le gilet aurait dû être simple. Par contre, qu’est ce que c’est barbant à faire, trop de point mousse ! La suite s’est pimentée d’elle même : rupture de stock de laine, panne de balance de cuisine (très important !) et detricotage de la moitié du gilet.

 

tenue-bebe-diy-2doigtsdidee



Gilet plan B
Me voilà chez Phildar, avec mon mini bout de laine pour acheter une pelote et finir la bête. Pour un projet « destash », c’est réussi ! Sauf que la dame ne voit pas ce que c’est, qu’effectivement la super baby en rayon a l’air plus laineuse et moins acrylique et que cette couleur n’est nulle part... Je rentre bredouille, va falloir improviser !

 

gilet-cache-coeur-point-mousse-2doigtsdidee

 

Je suis partie sur des mini manches au lieu des longues du modèles (dont je n’aimais pas le rendu dans la V1 visible sur mon Instagram), j’ai tricoté un devant en bleu et pour le deuxième, j’ai dégainé ma laine Zeeman et fait des rayures grises.

Une fois fini, j’ai entrepris de faire un effet de superposition en trompe-l’œil avec des manches grises en crochet que j’ai montées sous les manches bleues. Quelques liens crochetés pour fermer, un petit bouton et voilà le gilet inspiration kimono by 2 doigts d’idée !

 

couture-tricot-bebe-bebe-diy-2doigtsdidee

 

La tenue bleue et grise
Voilà parfaitement le bébé 2 de sa maman : marier les rayures et les pois, c’est tout à fait moi ! Malgré les petites galères de laine, je suis très contente du rendu et très fière de ce petit ensemble. Ça m’a permis de sortir de ma zone de confort tricot, de penser par moi-même et c’était un exercice sympa.

Je le vois déjà, ce bébé dans la tenue faite par maman, avec ses petites baskets grises héritées de sa grande sœur et le doudou hérisson choisi par Céleste : trop de love à l’horizon !

Et la blague dans tout ça ? En fouillant dans ma caisse de laine, à la recherche de la pelote de mon futur projet, j’ai retrouvé pile ce qui m’a manqué pour finir le gilet en bleu. Je savais bien que j’avais calculé en fonction de mon stash ! On ne parle pas assez de l’importance de la balance de cuisine dans le tricot...