Je te l’annonçais il y a quelques temps sur ma page Facebook : j’ai eu la grande joie d’être sélectionnée dans le cadre du Challenge MakerSud organisé par OuiareMakers et Leroy Merlin. Le principe ? Fabriquer / rénover / transformer et montrer que dans le sud-est, on a du talent.

J’ai choisi de concourir en rénovant une chaise que j’avais trouvée à la poubelle il y a quelques mois et qui attendait son tour. L’intérêt d’un projet rénovation c’est qu’on touche à la fois au bricolage, à la déco, à la couture et à la customisation : un bon parcours créatif !

Une fois n’est pas coutume, je ne te présenterais pas le tuto ici aujourd’hui mais tu peux le retrouver, plus détaillé que jamais, sur OuiareMakers. Au passage, tu peux voter pour ma chaise et me donner une chance de remporter le concours, je dis ça, je dis rien.

Oui, toi, lectrice/lecteur assidu(e) de ce blog, tu vas avoir le droit au making off, rien que ça, s’il n’y a avait qu’une seule leçon retenir de ce nouveau relooking de meuble, c’est que les choses ne se passent pas toujours comme prévues mais que toutes les épreuves font progresser.

Mes envies

Pour cette chaise, j’avais plein d’envies : du skaï rose, un motif croco puis des broderies, puis du recyclage de tapisserie.. J’ai vraiment exploré plein d’options, fait plein de croquis. J’avais aussi envie de bois brut. Et puis, j’ai (re)rangé mon stock de tissu et je me suis interdit d’acheter le moindre mètre avant que la pile ait un peu diminué.

J’ai donc exploré les possibilité avec une suédine que j’avais déjà utilisée pour la Trousse de Papa. Mais au moment de couper mes tissus, j’ai eu un doute. Cette chaise est destinée à cohabiter joyeusement avec Joséphine, Louis et René. Autant, mixer les couleurs et les imprimés ne me gênent pas, au contraire, autant les couleurs proches mais pas raccord m’horripilent. Et là, c’est le drame : le beige des fauteuils est très différent du beige de la suédine et l’ensemble est… assez moche ! Bon.

Quand j’ai eu démonté toute la chaise et commencé à poncer, j’ai réalisé que je n’arriverais jamais à obtenir un bois brut dans le temps imparti ! J’ai fait des tests de lasure avec un pot récupéré mais je n’ai pas du tout aimé le résultat (ou alors je ne sais pas le faire). Bon, encore.

 

chaise-merlin-2doigtsdidee

 

La réalité

J’ai finalement choisi un tissu beige à pois que j’aime beaucoup et avec lequel j’avais déjà réalisé un coussin. Je me suis dit qu’avec le design de la chaise et les gros pois, j’allais obtenir un joli résultat vintage.

Abandonnant l’idée du bois brut, j’ai prix l’option peinture. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne j’ai repris la même couleur que pour les pieds de René : le gris doré n°5 de Luxens. Bon là, tout ce beige, ça commençait à faire beaucoup. Il fallait trouver la 2 doigts d’idée’s touch…

polkadots-vintage-chair-2doigtsdidee

 

Le look Gipsy

J’ai plongé dans ma boîte à galons pour trouver le petit détail qui allait twister ma chaise et la rendre « so 2017 ». J’ai retrouvé le galon rose que Maman m’avait acheté au Maroc et je l’ai trouvé parfait !

Et pourquoi pas une troisième couleur ? Les pompons verts mint sont arrivés à la toute fin... et j’en suis très contente !

 

DIY-chaise-2doigtsdidee

 

La réalisation

Une fois démontée, il a fallu se rendre à l’évidence : toutes les mousses étaient bonnes à balancer. Je ne sais pas pourquoi je m ‘entête à croire qu’elles sont récupérables à chaque rénovation de meuble… J’ai donc refait un coussin pour l’assise que j’ai volontairement fait très gros pour rendre la chaise beaucoup plus confortable et lui donner un look bien dodu. Par contre le dossier de la chaise avait aussi du rembourrage dans sa version originale et là… j’ai décidé d’innover.

J’avais vu sur Pinterest des chaises entièrement customisée avec du tissu et du Mod Podge (ou vernis colle en version franchouillarde) Alors pourquoi pas ? Mon coton s’y prêtait puisqu’il était assez fin.. La fille, elle participe à un concours et pour être encore plus joueuse, elle tente des techniques sans filet… ça s’est plutôt bien passé même si je trouve les finitions des bords un peu bof. Du coup, les pompons verts ont une double utilité : achever le look gipsy de ma jolie chaise Merlin et cacher mon repli un peu bof en haut de la chaise.

 

 deco-gipsy-2doigtsdidee

 

Et maintenant ?

Je l’ai testée dans mon salon pour les photos et Merlin se marie parfaitement à l’ensemble. Je suis bien contente de la tournure que prend la déco de mon salon : très personnalisé, un peu bohème, avec de moins en moins de meubles des grandes enseignes et de plus en plus de choses rénovées, fabriquées ou bricolées. J’espère te montrer ça un jour, quand mon canapé blanc sera moins pourri et que j’aurais enfin accrocher des choses aux murs. Un jour quoi !

Puis Merlin est sagement repartie dans la future chambre de bébé pour la protéger de toute catastrophe en attendant l’exposition. Sache qu’à pâtir de lundi 02 octobre tu pourras retrouver Merlin pour près d’un mois exposée à l’entrée du Leroy Merlin de La Valentine et que toi marseillaise, ou chaland de passage, tu pourras voter pour elle (et pour moi) pour me faire gagner ce super concours… Et si tu es trop loin, tu peux toujours voter sur la plateforme Ouiaremakers !

Quelle que soit l’issue, je suis super contente d’avoir participé, j’ai l’impression que « la pression » du concours m’a permis de me dépasser, de tenter de nouvelles choses et je n’ai qu’une envie : recommencer.