Cet hiver, je ne jurais que par les pantalons à pinces et les chemises cintrées. Rajoute à ça mes derbies boyish et un petit gilet, fait-main de préférence, et tu as la working Elise d’hiver.

Et maintenant ? J’ai chaud, j’ai du bide et j’ai rien à me mettre. L’idée de porter autre chose que du jersey ou du voile m’est insupportable. Ah la grossesse…

C’est bien joli tout ça mais il va tout de même falloir se vêtir à défaut de s’habiller. Alors ? Alors, on coupe, on assemble et on porte et vite avec ça ! Attention, un ouistiti en vacances s'est glissé sur toutes mes photos, sauras-tu le retrouver ?

 

top-harley-grossesse-2doigtsdidee

 

Patron et tissu : combo gagnant

Harley, je l’ai découvert un peu par dépit lorsque j’ai fait ma tenue de mariage. Et il m’a beaucoup plus. C’est donc naturellement que j’ai décidé de m’en refaire un, en jersey cette fois. J’ai conservé les bandes d’encolure, de manches mais pas celle du bas pour le rendre grossesse compatible.

Quant au jersey viscose vieux rose que tu as déjà vu avec mon pantalon de grossesse, il était destiné à un Plantain mais en le découvrant à la livraison, je l’ai trouvé trop fin pour un t-shirt à manches longues mais idéal pour l’été.

 

couture-jersey-surjeteuse-facile-2doigtsdidee

 

Couture minute

Un patron déjà décalqué, avec peu de pièces et un tissu qui a l’obligeance de ne pas trop bouger à la coupe c’est l’assurance d’une couture facile et « plaisir ». Hop découpé, hop assemblé à la surjeteuse. Risque de se rater, proche de zéro. La couture idéale, je te dis.

Bon, j’ai toujours un micro tremblement au moment de l’encolure et ce n’est toujours pas au point : je ne sais pas pourquoi, quand j’assemble l’encolure, il y a toujours un endroit où le tissu du top se pince et crée un moche mini pli. C’est à l’endroit où je démarre et termine l’assemblage en rond, on pourrait se dire que c’est ma façon de coudre en rond à la surjeteuse qui est en cause sauf que je n’ai pas le problème aux manches où c’est exactement le même processus ! Mystère…

 

finitions-encolure-aiguilledouble-2doigtsdidee

 

Les finitions et La Poste

La couture du top est terminée. Il ne me restait que les finitions à l’aiguille double. Mais mon premier essai avec le Plantain n’avait pas été très concluant parce que l’écartement de l’aiguille n’était pas pris en charge par ma machine. J’ai donc décidé d’en commander une autre en ligne. Et j’ai attendu. Le surlendemain, le site expédiait l’aiguille double (et deux trois coupons de tissus, hum) depuis l’Allemagne. Et notre gentille Poste nationale, de mettre 5 jours pour faire la jonction et me livrer enfin mon aiguille !

J’ai enfin pu terminer mon top Harley … et cette aiguille-double, c’est toujours pas au point. Les manches ça va à peu près mais le col et l’ourlet du bas gondolent. On ne voit que ça sur les photos d’ailleurs ! Je ne sais pas trop quoi faire, il va falloir tester, régler et re-tester. La suite au prochain t-shirt en jersey !

 

look-grossesse-couture-diy-2doigtsdidee

 

Harley, le top à tout faire

Malgré cette encolure, j’adore mon Harley et je le porte tout le temps. Tu me diras, pas trop le choix, vu le peu de pièces en stock ! Il est très agréable à porter. Grace à la viscose, bien extensible, je rentre encore dans la taille 40 sans avoir l’air d’être saucissonnée.

Il est très basique et s’adapte à toutes les situations : avec un jean et un collier pour sortir ou avec mon short pour traîner à la maison comme en ce moment, puisque je suis arrêtée jusqu’à la fin de ma grossesse.

Je vais d’ailleurs me pencher sur la couture de quelques leggings, la pièce ô-combien indispensable pour zoner sur le canapé…