Voilà, j’ai recommencé : j’ai encore brodé ! Je te présente aujourd’hui l’objet du délit qui mêle broderie, couture et upcycling. Le lien dans tout ça ? La nécessité de me fabriquer un objet utile, qui manquait cruellement à mon quotidien créatif.

Depuis que mon premier sac à projet brodé est entré en service, il ne me quitte plus. Sauf que, comme annoncé dans mon dernier article chaussettes, je suis passée au tricot de pièces plus importantes, châle et autre couverture. Du coup, le pauvre petit cactus n’y arrive plus. Bref, je me suis fait un sac à projets plus grand...

 

project-bag-homemade-2doigtsdidee

La trousse à projet - taille M

Plus qu’un sac, il s’agit en fait d’une trousse.  C’était tout en haut du cahier des charges : il me fallait un contenant qui ferme pour pouvoir trimballer mon précieux châle en lace sur ses aiguilles sans risquer d’accrocher / de perdre les mailles ou pire, d’abimer le fil.

Il fallait qu’il soit assez grand pour contenir un grand châle, les grilles de dentelle, le carnet à projet et les deux pelotes en cours. Et puis, il fallait qu’il soit beau. Bien évidemment, il était nécessaire d’avoir le moins d’achat possible à faire pour sa réalisation...

 

 trousse-brodee-2doigtsdidee

Les tissus

J’ai donc fouillé dans mon stock  de chutes à la recherche de la combinaison de tissus parfaite mais rien ne m’emballait... puis j’ai regardé du côté des petits coupons et ça a commencé à faire tilt.

J’avais acheté chez Zeeman un assortiment de coupons de toiles dont les imprimés me plaisaient beaucoup. J’ai choisi le plus kitsch du lot pour le tissu extérieur : un peu rétro, avec des fleurs, des papillons, de la typo façon enseignes de magasins old fashion...

Pour la doublure, j’aurais pu repartir sur mon lin à tout faire, il m’en reste bien trois mètres mais j’ai le secret espoir de réussir à recouvrir un gros fauteuil avec, un jour, donc je l’économise.

J’ai finalement opté pour une chemise kaki à tout petit pois beige que j’avais achetée à Emmaüs pour les épreuves relooking de Cousu Main des blogueuses. Une fermeture éclair marron de mon stock et voilà.

 

Broderie ou l’art de compliquer ce qui peut être simple (et rapide)

Ça aurait pu être l’affaire d’un après-midi couture cette histoire de sac à projets et ça m’aurait bien arrangée parce que j’en avais vraiment besoin. Mais non. Trop facile. Pas assez 2 doigts d’idées... J’ai commencé à fourrer mon nez dans mes échevettes de fil à broder et c’était foutu ! Me voilà armée de mon tambour, celui du Maroc cette fois, et de ma fidèle aiguille et comme ça, sans réfléchir, je me suis mise à broder sur certains  imprimés !

details-broderie-pointsdenoeud-2doigtsdidee

J’y suis allée au feeling, avec juste l’idée de rehausser quelques motifs et de tester de nouveaux points par la même occasion : point droit, point arrière, point de nœud (que j’ai beaucoup aimé), point de chaînette, passé plat... rien de très fou-fou mais assez pour bien m’amuser.

 

tissu-rebrode-sequins-2doigtsdidee

Une fois le papillon et la rose brodés, j’ai eu l’idée folle de prendre un fil "hologramme " genre fil de pêche qui trainait dans mon stock...  J’ai dû le tripler pour qu’on le devine à peine une fois brodé. Qui dit brillant, dit paillette, tiens et si je brodais des perles aussi ?! Sur l’autre face, j’ai donc brodé des sequins irisés et réutilisé ce maudit mais très joli fil ... ça m’a pris quelques jours quand même cette histoire !

 

trousse-cousue-main-2doigtsdidee

Couture : on soigne les finitions...

Une fois la frénésie de la broderie passée, j’étais assez contente du résultat. Il s’agissait de ne pas tout ruiner avec une couture approximative. Et comment dire ? Les trousses, c’est pas franchement ma spécialité en couture (genre la fille elle a une spécialité, hein). Le peu que j’ai mon actif date de mes débuts et n’était vraiment pas top.

Surtout au niveau de la jonction fermeture / tissu, c’est toujours un peu moche.

J’ai donc cherché des tutos pour m’améliorer et j’ai trouvé celui de MELON Collie qui m’a bien aidée :   l’idée est de venir prolonger les deux côtés du zip par des rectangles de tissu pour éviter l'effet « pris en sandwich aléatoire » du début et de la fin du zip. Bon expliqué comme ça c’est clair, pourtant en le faisant, c’était pas si limpide...

 

fintions-trousse-couture-2doigtsdidee

Couture pas si simple...

Il faut l’avouer j’en ai un peu bavé ! IJe dois vraiment  bosser  la couture d’accessoires, si tu as des livres ou des sites à me conseiller : je prends !

D’abord, je me suis aperçue que j’avais brodé un peu près du bord du tissu et surtout... sur des motifs à l’envers, du coup, pour que ce soit joli, j’ai dû recouper mon coupon en deux rectangles pour pouvoir les coudre à l'endroit, alors que j’aurais pu m’éviter une couture en réfléchissant un peu...

J’ai ensuite coupé ma doublure et mes petits machins pour le zip mais je n’ai pas compris à ce moment-là que les petits rectangles de tissu venaient prolonger le zip et qu’il fallait du coup que le zip + les rectangles de finitions soient de la même largeur que les rectangles de tissus extérieur et doublure !

Le tuto conseille de coudre le recto et la doublure au zip en même temps, on coud donc à l’aveugle et je n’aime pas ça du tout. Je m’en suis tirée mais c’est trop de concentration pour mes trois neurones. Une fois le bazar retourné, ce qui devait arriver, arriva : les côtés étaient très moches puisque je n’avais pas compris le « truc » des petits rectangles. J’ai dû découdre et recoudre plus loin pour que ça soit à peu près correct. Mais pour les jolies finitions, on repassera !

 

trousse-projets-tricot-2doigtsdidee

Ma belle trousse à projet

Aussitôt terminée, aussitôt utilisée. Je lui pardonne tous ses défauts : je l’adore : elle est légère, elle renferme le projet tricot qui me fait vibrer en ce moment, elle a la taille idéale et elle est unique !

J’ai bien envie de me faire encore quelques trousses et autre sacs, d’abord pour m’améliorer et écouler les petits morceaux de tissus qui traînent mais aussi parce que j’adore l'objet fini. j'ai TOUJOURS besoin de trousse, de pochette et de petits sacs, tout le temps, je suis addict et ça me saoule d'en acheter.

Petit patron propose des modèles vraiment sympas comme Nino ou Léo, j’ai bien envie de me laisser tenter.

A quand la prochaine broderie ? Mystère...