La dernière fois, je t’ai laissé(e) avec mon haut en polyester que j’adore, alors il est plus que temps de te présenter le bas de ma tenue d’invitée modèle. Pour rappel, j’ai cousu cet ensemble pour un mariage au mois de mai. Les mariés avaient opté pour le mint comme couleur dominante pour leur déco. Ça tombe bien, j’adore le mint !!

 

Le modèle et le tissu : en stock !

J’avais très envie de me coudre une jupe, un peu midi, un peu qui tourne et très, très verte. En plongeant dans mes patrons, j’ai opté pour la jupe Betty, issue de La Maison Victor de janvier 2015. Pas facile de se rendre compte avec l’espèce de daim moche dans laquelle elle était présentée dans le magazine mais le dessin technique était prometteur...

J’ai dégainé un satin de coton vert mint parfait pour le modèle que j’avais en stock depuis très longtemps. Quoi ? J’avais cette merveille et je n’en avais encore rien fait ? Honte sur moi. Tu le vois le projet parfait qui se dessine à l’horizon : tout le matos en stock, une couture simplissime... il valait mieux vu le peu de temps que j’avais pour faire tout ça.

 

jupe-Betty-MaisonVictor-2doigtsdidee

L’amour du risque

C’est vrai que j’ai traîné pour m’y mettre. Non par manque d’envie mais parce que les premiers mois de grossesse ont été très fatigants. J’attendais aussi la dernière minute histoire de coudre la jupe à ma taille...  quelque peu fluctuante en cette période. Je m’y suis mise le week-end avant le mariage.

En reprenant mes mesures, j’ai finalement opté pour une taille 40, c’était un peu limite selon le tableau mais La Maison Victor est réputée tailler grand et puis j’avais toujours les marges de couture pour ajuster au besoin. Risque 1 : choisir une taille optimiste.

Faute de temps, je n’ai pas lavé le tissu. D’habitude je le fais dès que j’ai une machine à compléter mais là non. Et puis je n'avais plus le temps. Risque 2 : coudre sans décatir le tissu.

J’ai ensuite relevé mon patron. Une fois fait, je me suis retrouvée avec deux énormes quarts (quarts ou demi?) de cercles à reporter deux fois sur mon tissu. Je sentais que j’allais galérer à couper ces monstres, à quatre pattes par terre. J’ai donc décidé de replier chaque pièce en deux (là ne me demande pas, ça doit être des huitièmes ou des quarts ?!) et de couper chaque pièce au pli. Risque 3 : prendre des libertés avec le patron et le plan de coupe.

J’ai aussi coupé la ceinture, normalement cette fois, mais j’ai décidé de ne pas l’entoiler comme recommandé parce que je trouvais le coton assez raide et que ça me semblait suffisant une fois replié. Risque 4 : sauter des étapes.

 

couture-zip-invisible-ceinture-jupe-2doigtsdidee

 

Sueurs froides et couture

Avec tous ces risques, tu te dis, la fille, elle fonce dans le mur. Franchement, c’est tellement simple à coudre que même moi j’ai réussi... le début. Parce qu’ensuite ça s’est corsé !

Une fois les deux pans assemblés, je me suis penchée sur la ceinture et le montage de la fermeture éclair et... je n’ai rien compris. Et puis, horreur : je me suis aperçue que la ceinture était bien trop courte pour le rendu attendu, c’est-à-dire avec une patte de boutonnage en débord.

J’ai revérifié les pièces, les marges et non, c’était bon. Je ne sais toujours pas ce qui s’est passé. Toujours est-il qu’il était impossible que ça passe, même en fronçant la jupe à mort.

En enfilant la jupe pour essayer de comprendre et de visualiser les étapes, je l’ai trouvé bien-bien serrée à la taille, me prendrais-je le risque 1 en pleine poire ?

 

jupe-cercle-betty-top-harley-LMV-2doigtsdidee

 

Mix de patrons

Un peu à court d’idée et de temps, j’ai sorti un Burda Couture Facile qui propose une modèle de jupe cercle « simple » avec lequel j’avais hésité et... j’ai suivi les étapes indiquées pour poser la fermeture invisible et la ceinture. Sans recouper de nouvelles pièces, ni rien. J’ai un peu lâché les fronces pour essayer de gagner un peu et transformer le 40 en 41. Et c’est passé tout seul !  

 

jupe-midi-cousue-main-2doigtsdidee

 

Risque ultime...

Bien contente de ma jupe, avec une jolie longueur presque midi (mais adaptée à mon petit 1,60m) et en bonne élève de la couture, je l’ai laissée reposer sur un cintre pour 24h. Le délai parfait pour fabriquer la robe de Céleste pour le même mariage, dont on reparlera très bientôt. Et puis la robe de la petite m’a pris plus de temps de prévu et j’y ai passé tout mon dimanche.

Ma jolie jupe m’attendait bien sagement sur le cintre... jusqu’au samedi matin : mariage H-4 !!

Et c’est là, en pyjama, pas lavée, pas coiffée et avec Céleste dans les pattes que j’ai entrepris de repasser la bête et de m’attaquer aux ourlets.

Pour rappel, l’ourlet d’une jupe cercle ou assimilé c’est presque 3 mètres linéaires à se fader et un très haut risque de finir avec une  jupe asymétrique.

J’ai fait ma respiration de yogi et j’y suis allée tout doucement. Autant te dire que j’ai fini quelques minutes avant de devoir m’habiller et que des fils de couture ont assisté au mariage avec moi.

 

tenue-mint-cousue-main-2doigtsdidee

Tenue chic

Oui j’ai eu peur, oui ça a failli mal finir avec cette histoire de ceinture mais purée qu’est-ce que je l’aime ma jupe ! Une fois mon top Harley et ma presque jupe Betty enfilés, j’ai terminé ma tenue par des escarpins dorés à paillettes complètements dingues et une petite pochette dorée assortie.

Un gilet crop-top vert kaki du commerce que je traîne depuis la nuit des temps et voilà une belle tenue d’invitée ! je l’ai porté de 14h à 2 heures du matin sans problème (mis à part que j’ai eu froid mais ça, c’est pas de sa faute). Elle est un peu froissée sur les photos mais elle avait déjà quatre heures de bons et loyaux services derrière elle.  C’était très confortable, parfait pour danser et ça cachait un peu mon ventre naissant, ni vu, ni connu.

Tu veux le comble de cette histoire ? Je l’ai trouvée un peu lâche à la taille, avec une tendance à glisser...

 

tenue-chic-mariage-2doigtsdidee