Ah le « hot now » de Ravelry... toujours un modèle pour venir lamentablement écraser ma liste de projets et doubler tout le monde ! C’est exactement ce qui s’est passé avec cette veste, la "Girls Vintage Houndstooth Jacket"  de Jennifer Pionk. J’ai adoré le motif, le col, la photo de la petite pépette qui posait fièrement avec ces lunettes. Hop, le patron, hop la laine, hop le crochet.

 

girls-vintage-houndstooth-jacket-crochet-2doigtsdidee

Classique, so chic

J’ai choisi la laine Népal de Drops en bleu marine et blanc pour bien mettre en avant l’effet pied de poule du motif. J’avais déjà utilisé cette laine pour le premier manteau de Céleste et je l’avais trouvée très bien, malgré son odeur de fauve au lavage (qui disparait ensuite).

 

veste-nepal-drops-crochet-2doigtsdidee

Crochet maousse costaud

Dès réception des pelotes, j’ai commencé à crocheter. J’ai été un peu perturbée par la construction mais il suffit de suivre, il n’y a rien de compliqué en fait. Par contre, au deuxième rang, j’ai compris qu’il y allait avoir une tonne de fils à rentrer et qu’il était impossible de faire suivre les fils... Comme pour ma Sophie, j’ai donc choisi de les coincer dans les mailles au fur et à mesure et ça passe, ni vu ni connu.

Crocheter en double avec 2 couleurs, soit 4 fil en crochet 6, ça va vite mais on peut vite finir saucissonnée dans ses fils de travail et ça bosse au niveau des bras et des poignets pour faire avancer tout ça. En contrepartie, le point est facile et assez addictif et ça monte très vite.

 

veste-taille2ans-crochet-2doigtsdidee

Veste taille 2 ans ¾

En fonction des mesures annoncées, j’ai crocheté la veste en 18 mois mais je suis revenue au  12 mois en cours de crochet parce que j’ai vu que ça allait faire grand. J’ai bien raccourcis les manches aussi et j’ai bien fait... vu le blocage. Attention, si tu te laisses tenter, j’ai fini bien en dessous du métrage annoncé, tu peux voir ma fiche Ravelry pour les détails. 

 

veste-grandcol-crochet-2doigtsdidee

Ça se corse aux finitions

Déjà en la crochetant, j’avais le pressentiment que la Nepal avait un bon potentiel détente au blocage. Je voulais donc la bloquer avant de faire les finitions. Et j’ai bien senti vu le poids sec que ça n’allait pas être simple de laver et bloquer la bête. Après l’avoir laissée trainer dans un coin et suite aux nombreuses relance de Céleste « Est où ma doudoune ?! » j’ai fini par tremper la bête : elle pèse un âne mort et pue la bique. Le blanc devient gris, j’ai peur.

Je l’ai essorée comme je pouvais, mal sûrement, et épinglée pour qu’elle sèche. Une semaine. Oui, une semaine complète pour être totalement sèche en alternant balcon et maison en fonction de la météo. J’ai eu de la chance qu’elle ne moisisse pas...

Et le résultat ? Un allongement de 4 cm dans le bas de la veste, autant aux manches et malheureusement le col qui est bien plus échancré que prévu. Tu le vois sur les photos, pour l’instant, Céleste le porte avec un snood pour éviter d’attraper froid.

Il ne restait ensuite que 30 minutes de boulot pour coudre une agrafe au col, trois boutons et deux attaches.

 

veste-crochet-piedepoule-enfant-2doigtsdidee

Sur le mannequin

A l’usage, le col a tendance à se dégrafer, je vais peut-être rajouter une agrafe sous le col pour que ça tienne mieux.  Je suis malgré tout très contente de cette veste : elle est chaude, elle est belle quoi qu’un peu lourde. Céleste l’appelle « ma doudoune ». J’adore son côté retro et elle est parfaite en remplacement de la vraie doudoune pour le printemps.

J’avais aussi pris la version femme mais c’est pas demain que je vais la faire : elle pèserait bien trop lourd (et là faut prévoir un bon mois de séchage !) Il faudrait essayer avec un fil plus gros et en simple pour  alléger l’ensemble. Ou alors je lance le concept de la veste de muscu ?!