Je sais que les rois du marketing ont déjà sorti tout leur attirail printanier, que les fleurettes et le voile de coton trustent les rayons et je suis désolée de te le dire comme ça mais, oui, nous sommes toujours en hiver. Alors j’ai le droit de te montrer mon méga bonnet et son col assorti !

Procrastination

John Perry a écrit un livre sur les personnes qui ont tendance à remettre au lendemain. Sa théorie ? Ils sont très productifs puisqu’en évitant de faire LA chose qu’ils reportent les procrastineurs font toute une série de choses à la place. Je me reconnais parfaitement dans cette description : c’est pas que j’aime remettre au lendemain ou que je sois fainéante. Non, c’est juste que quand j’ai pas envie, j’ai pas envie. Alors je fais autre chose. C’est un peu l’histoire de ce col et bonnet assortis.

J’ai comme (grand) projet de me lancer dans un gilet plein de torsades et qui me semble super compliqué. J’ai la laine, j’ai le patron, j’ai les aiguilles et... au lieu de m'y mettre, je cherche des projets pour vider un peu mon stock en trouvant des tricots à faire pour des pelotes pas facile à caser.

 

bonnet-col-grosse-laine-2doigtsdidee

La laine

La Rico Design Essentiels Super Chunky issue d’un Chouette Kit. J’avais adoré la couleur mais pas du tout les modèles proposés dans le kit. J’avais deux pelotes de 100g à destasher, donc j’ai fureté sur Ravelry à a recherche de modèles adaptés.

C’est pas si simple de trouver des choses sympas à faire avec ces giga grosses laines. Et la perspective de tricoter des rectangles de jersey pour faire un col ne m’excitait pas plus que ça...

 

bonnet-vermonter-2doigtsdidee

Les modèles

J’ai d’abord trouvé le modèle du col, c’est le Marshmallow Fluff. Je dois t'avouer que je ne comprend pas le concept des cols géants qui pendouillent jusqu'à mi-poitrine ou sont portés roulés façon écharpe... Celui-ci n'est pas trop grand, parfait pour chauffer le cou, un col quoi ! Le modèle est présenté avec une laine méchée qui ressemble à la mienne. Ça ne pouvait que fonctionner !

Puis le bonnet : The Vermonter. Un gros bonnet mais pas tarte. Très simple, gratuit, avec un peu de rythme donné par le motif. Il était parfait pour le job !

tricot-aiguilles9-aiguilles15-2doigtsdidee

Tricot express et leçons de tricot

Avant de me plonger dans les affres des torsades, la rapidité d’exécution est appréciable, en quelques jours, le col, puis le bonnet étaient prêt et portés. J’ai aussi choisi des modèles très simples mais qui présentaient l’avantage de proposer des techniques que je n’avais jamais faites. Idéal pour ce faire la main.

Tricoté à plat en aiguilles 15, le modèle du col proposait un « provisionnal cast-on » et un rabattage à trois aiguilles que je n’avais jamais fait... Si j’ai bien aimé les mailles provisoires au crochet, faites finger in the nose, j’ai bien merdé le rabattage !  Je ne sais pas ce que j’ai mal fait, en tout cas, le résultat n’est pas net et m’a fait regretter un bon vieux grafting ! Il faut que je me penche sur cette question...

 marshmallow-col-knit-2doigtsdidee

Réalisations

Pour le col, j’ai augmenté le nombre de mailles de départ et rajouté une répétition pour qu’il soit un peu plus haut (et pour manger un peu plus de laine). Et puis il est monté tout seul, jusqu'au rabattage... voir ci-dessus.

Le bonnet est monté à l’aiguille 9 et aurait peut-être bien aimé être fait à l’aiguille 10 mais en circulaire, je n’ai pas plus grand et je me voyais mal le coudre ?!. Du coup, le résultat est un peu rigide mais ça lui donne de la tenue. Je me suis épargnée le pompon, pas trop mon style. Une fois terminé, j’ai dû me rendre à l’évidence, cette bête-là était trop petit pour bien couvrir ma tête (et ma tignasse). J’ai donc courageusement défait les rangs de diminution et ajouté 10 rangs du motif. Ça m’a pris environ 1h30 pour tout défaire et refaire.. Les joies du chunky tricot !

cowl-hat-knit-chynkyyarn-2doigtsdidee

Vive le vent !

Depuis qu’ils sont finis, je les porte tout le temps ! J’adore cette couleur qui va vraiment bien avec mes vêtements et qu’est-ce que ça tient chaud. A Marseille en ce moment on tourne autour de 16-20 degrés l’après-midi, mais le matin ça caille et surtout la période du mistral est ouverte. Et crois-moi, je suis bien contente d’avoir mon bonnet et mon col pour braver les rafales... même si je les agrémente souvent de mes lunettes de soleil (dis coucou à Chéri-Mari dans le reflet) !

Enregistrer