Une petite cousine est née au mois d’août, Victoire, une adorable poupée qui donne déjà bien de la voix ! L’occasion de préparer des petites choses faites-main pour lui souhaiter la bienvenue. Je suis restée sur un duo que j’aime bien : la couverture et le doudou, le tout au crochet. Je sais, pour un bébé d’été, mon cadeau est très hivernal mais je suis sûre qu’il trouvera son utilité. Je te présente aujourd'hui les cadeaux de Victoire et ma victoire personnelle sur la doublure de sa couverture.

J’ai choisi les couleurs en fonction des goûts présumés des parents qui m’avaient offert beaucoup de rose à la naissance de Céleste et donc sur un camaïeu de roses, avec pas mal de blanc quand même pour un rendu soft… Je pense que c’était un bon choix !

Pour les modèles, j’ai littéralement craqué sur Charlotte, un carré géant au crochet proposé par Derdi, qui est la géniale designeuse de Sophie. Et j’ai choisi un modèle d’escargot dans le livre Doudous au crochet, que ma stagiaire m’a offert l’an dernier pour me remercier (oui, ma stagiaire était formidable, coucou Laura !).

amigurumi-escargot-2doigtsdidee

Escargot fast and furious

Commençons par mademoiselle escargot : si la couverture a trainé, ce petit doudou a été fait en deux temps, trois mouvements. Je l’ai commencé le lendemain de la naissance du bébé et je l’ai terminé dans la voiture qui nous amenait à Nice pour aller rencontrer Victoire !

Les modèles de ce livre son plutôt simples mais pas du tout adaptés aux débutantes, vu qu’il n’y a aucune explication et même pas de légende des schémas. La façon de présenter les schémas est plus que bizarre mais une fois qu’on a compris le principe, ça va assez vite. Gros oubli du modèle, rien n’était prévu sous la coquille ! C’est bien la peine de mettre un message sur la sécurité et les bébés si c’est pour laisser le rembourrage à l’air libre…

J’ai donc cousu un petit rond de tissu tout autour pour fermer le dessous. Je l’ai réalisé au crochet n°3.5 au lieu du 2.5 préconisé pour m’adapter à ma laine et faire un doudou plus gros.  J’adore son petit sourire en coin, réalisé au point de chaînettes et son blush sur les joues.

charlotte-baby-blanket-crochet-2doigtsdidee

Charlotte, carré pour bébé

Le carré Charlotte n’a présenté aucune difficulté technique mais j’ai douté jusqu’au bout : j’ai douté des couleurs, j’ai douté de la régularité de mes points, j’ai douté de l’adaptabilité du modèle pour une couverture de bébé à cause des points ajourés… ceci explique le temps de réalisation colossal !

J’ai aussi attendu parce que Derdi avait montré sur Instagram la suite de son carré mais ne l’a finalement toujours pas publié. Pour augmenter l’envergure de la couverture, j’ai donc répété deux fois de plus les deux avant-derniers rangs avant de faire le dernier rang. J’ai ensuite rajouté un rang de brides et un rang de mailles  serrées pour rappeler les couleurs du centre et faire une bordure. Au final, le carré fait près de 75cm de côté, plus qu’honorable pour une couverture de bébé.

Et la Laine ?

J’ai choisi la Laine Merino Extra Fine de Drops qui passe en machine et propose un vaste choix de couleurs. Le rose clair m’a un peu décontenancée, parce qu’il tire beaucoup sur le violet. C’est la première fois que je bloquais du mérinos et j’ai découvert que ce machin reprend la taille d’un mouton adulte une fois mouillé !  Mais les points étaient vraiment plus jolis une fois bloqués et quand tout a été sec, j’étais vraiment contente du résultat !

doubler-couverture-crochet-polaire-2doigtsdidee

Doubler du crochet de polaire, à la machine ? Yes I can !

Là où j’ai vraiment cru ne pas m’en sortir, c’est quand j’ai voulu la doubler (la veille du départ à Nice, donc). J’avais acheté de la polaire écrue qui allait parfaitement avec le blanc cassé du fil mais était plus épaisse que je ne pensais. Au moment de joindre les deux : gros moment de solitude, comment faire ?

Pour la couverture de Chloé, j’ai cousu à la machine mais j’avais un coton très fin comme doublure et une bordure où je pouvais glisser les points de couture. J’ai cherché sur Internet et je n’ai trouvé que des réponses du type « ce n’est pas possible ». Alors, scoop lectrice, pour toi aujourd’hui, si c’est possible et je vais te dire comment doubler une couverture tricotée avec de la de polaire, à la machine et sans faire de vilaines épaisseurs, bien-sûr.

Evidement avant de trouver la solution, j’ai fait des essais sur des chutes, tenté de broder le pourtour à l’aiguille, pleuré un petit peu, fait des points à la main… et puis finalement, à ça d’abandonner, j’ai trouvé !

  • J’ai fait un rentré de 1,5cm tout autour de ma polaire que j’avais coupé avec marges de couture
  • J’ai épinglé  envers contre envers la polaire et la couverture bloquée, d’abord les 4 angles, puis les milieux, puis les milieux des milieux, jusqu’à ce que tout soit épinglé sans que ça ne gondole ou ne soit étiré.
  • J’ai mis un fil rose en bobine et du blanc dans ma canette
  • j’ai cousu au point droit sous la dernière ligne de mailles serrées, tout doucement en faisant bien attention que le rentré de la polaire soit pris dans la couture.
  • J’ai ensuite fait quelques points à la main pour fixer la polaire un peu partout sur la surface de la couverture et éviter l’effet pochage.

Voilà, je fais ce que je veux, na !

Bon, les différences d’élasticité font que la polaire remonte un peu sur les bords mais ce n’est pas si terrible et je suis très contente du résultat. J’imagine ce petit bébé bien au chaud cet hiver et mademoiselle escargot trônant fièrement dans sa chambre. Les parents étaient contents et j'ai même eu droit de tenir la jolie Victoire dans mes bras. C'est déjà loin pour moi cette période de tout petit bébé...

Je pensais en avoir terminé pour un moment avec les cadeaux de naissance mais j’ai un collègue qui va devenir papa en octobre, du coup, vu ma rapidité d'escargot, il faut que je me bouuuge !

Enregistrer