Information exclusive : un perroquet a été vu hier dans les rues de Nice ! Attention à l'avalanche de photos de cet oiseau rare...

deguisement-perroquet-2ddd

Cette idée de perroquet m'est venue pendant mes longues insomnies dues au jet lag, entre Noël et jour de l'an. Creavea m'avait proposé de tester ce nouveau textile Dressy Bond D'Apli Kids, spécialement conçu pour réaliser des déguisements. Voilà un sujet qui m'inspire : je n'ai jamais l'occasion de me déguiser mais j'adore l'idée!

J'avais hâte que Céleste ait l'âge de participer à des carnavals... Et puis, finalement  pourquoi attendre ? Avec cette opportunité d'essayer un nouveau tissu, toutes ces belles couleurs à dispo et la possibilité de réaliser un projet sympa, je me suis lancée. Et voilà, pourquoi je te présente mon petit ara de 14 mois, qui marche depuis 10 jours, que dis-je, qui vole !

costume-tete-ara-2ddd

Avant de reparler du déguisement, un mot sur le textile : ça ressemble à de l'intissé mais en plus résistant. C'est une matière légère, avec un tombé plutôt rigide et texturée. Les couleurs reçues sont franches et brillantes. Seul, le orange était un peu moins brillant, plus transparent que les autres. Ça se coupe aux ciseaux, ça ne s'effiloche pas et c'est très agréable à travailler.

coupe-dressybond-2ddd

La fiche produit dit qu'on peut peindre la toile mais je n'ai pas essayé. Il est aussi possible de la coller : j'ai fait des essais à la Cleopatra Textile (qui est très nulle et ne colle pas grand-chose) et ça n'a pas fonctionné. J'ai tenté la super glue classique, ça tenait mais le point de colle se voyait et n'a pas résisté, la première fois que j'ai tiré dessus ! Peut-être au pistolet à colle ? J'avais décidé de coudre de toute façon, donc je n'ai pas cherché plus loin.

costume-ara-2ddd

Pour faire mon petit perroquet, j'ai réalisé une toile et réglé tous les détails sur ce prototype. Je suis partie d'un patron gratuit de France Duval Stalla de veste réversible taille 18 mois que j'ai déjà faite (mais jamais montrée ?!) et que j'ai transformée en tunique sans manche. Pour y arriver, j'ai rallongé le dos qui se termine en pointe pour rappeler les plumes et coupé le devant au pli, en le rallongeant aussi et en creusant beaucoup l'encolure pour faire passer la grosse tête de mon bébé. Pour décider de la longueur, j'ai mesuré Céleste de la nuque au mollet, pour que ce soit assez long mais pas trop pour éviter les chutes.

dressybond-deguisement-2ddd

La capuche a été dessinée en prenant une veste de Céleste pour modèle et agrandie pas mal pour compenser la rigidité de la matière par rapport au Jersey de la veste d'origine. J'ai ensuite tracé une cape pour les ailes de mon perroquet en prenant la mesure nuque / mollet pour la longueur et la mesure nuque / poignet pour l'amplitude.

J’ai formé le bec avec deux triangles jaunes, légèrement rembourré et cousu « en casquette » sur la capuche. Je sais que les photos donnent l’impression que le bec lui cache les yeux mais non, il tombe juste sur le front.

aile-deguisement-bebe-2ddd

Deux ronds blancs et deux noirs plus petits pour les yeux et la tête du ara était prête. Pour les plumes, j'ai tracé à la craie sur chaque couleur des bandes de plumes, découpées et cousues en étages, au recto et au verso de la cape. J'ai ensuite arrondi la cape aux ciseau et fait quelques découpes en pointe pour harmoniser. Tout ça se coud très bien et donne un rendu très léger malgré les couches de « plumes ». C’était idéal pour Céleste qui perd encore un peu l’équilibre… Quelques plumes pour la queue et voilà Coco qui paradait dans les rues de Nice.

Quoi de mieux que la ville du Carnaval pour tester mon petit perroquet ? Elle a fait sensation et moi j’étais fière !

capuche-perroquet-2ddd

Il me reste assez de tissu pour refaire un costume soit pour Céleste… soit pour moi ! Je n’ai pas eu le temps, mais je me verrai bien avec une capuche de maman perroquet !