Le défi de la semaine ? Customiser une robe.

Des robes noires qui auraient pu être customisées, j’en ai trois : une d’hiver en jersey très passe partout, une d’été en voile de coton avec de minuscules pois blancs et une, achetée pour ma grossesse qui s’adapte bien à ma morphologie actuelle et qui sera toujours mettable ensuite. J’allais quand même pas risquer de flinguer une des trois avec une custo plus qu’aléatoire ? !

Depuis le début du challenge Cousu Main, j’enchaîne les péripéties… en fait, depuis mes débuts en couture, c’est un peu ma marque de fabrique, mais passons. J’avais donc acheté, en prévision de l'épreuve, une robe noire au marché à 10 € pour éviter les regrets.

robe-noire-avant-2ddd

La coupe me plaisait bien : cache-cœur devant, manches avec un volant discret et jupon simple. La matière, beaucoup moins : un espèce de lycra épais, à la limite du maillot de bain. A l’essayage elle était plutôt confortable mais un peu serrée sur ma brioche. Ça, c’était, il y a près d’un mois. En la réessayant cette semaine en prévision de ma customisation, panique à bord, impossible de respirer, ce lycra ne s'étire pas tant que ça et Bébé a gagné en ampleur (euh... moi aussi) !

Elle n'est plus portable en l’état. Ça tombe bien, je n’avais aucune idée de customisation et pas vraiment envie de la décorer, avec sa matière compliquée qui ne s’y prête pas trop… C'est donc plutôt une épreuve, "mise à la taille" que customisation pour moi !  Entre temps, j’ai craqué et acheté la sujeteuse vendue chaque année par Lidl (on va en reparler très vite).

Pour être totalement franche, après la minutie demandée par le pantalon de Chéri, j’avais envie d’une petite couture facile, rapide, sans prise de tête. Voilà comment en même pas deux heures, donc presque dans les temps d’une épreuve de Cousu Main, j’ai transformé ma robe noire en robe de grossesse.

robe-apres-2dddB

Pardon pour le regard niais : il y avait du vent et surtout des satanés moustiques qui me bouffaient les jambes !

Une bande de voile de coton noire mesurée à même la brioche, une couture anglaise pour fermer la bande en rond car le voile est assez transparent, deux coups de découd-vite pour désolidariser le haut et le bas de la robe, deux passages à la surjeteuse pour recoller tout ça et voila !

robe-apres-2ddd

La bande est un peu lâche sur les côtés, je ne sais pas vraiment pourquoi, ça reste portable et ça permettra de continuer d'y rentrer si la brioche gonfle encore. L'ajout a permis de rabaisser la longueur de la jupe, idéal pour cacher mes jambes "vive l'œdème de grossesse". Bon quand, je marche, ça remonte un peu quand même, merci le lycra de la mort. Ce n'est pas vraiment un problème puisqu'au bout de dix pas, je m'arrête pour souffler...

Je n’aurais pas la palme de l’originalité cette semaine mais j’ai de jolies finitions, une robe un peu plus jolie qu'avant, très confortable et ça me suffit !

Et nos super blogueuses, qu'ont-elles fait ? Des merveilles, comme toujours !

quiproquo

unfilpeutencacherunautre

lechatquifilkaluafredriscrap

aocarrebettinael zorgleb

Quiproquo - Un fil peut en cacher un autre -Le chat qui fil - Kalua - Frederiscrap - Aocarré - Bettinael - Zorgleb