Airelle couleur cassis

Je l’ai fait, je l’ai fait ! Je me suis cousu un vêtement que je peux porter (la tête haute). Bon je suppose que tu connais déjà Deer&Doe : elle a inondé la blogo de ses patrons trop beaux (première rime 2013, hop, un vœu !). Tu en as marre de voire des blouse Airelle ? Oui mais la mienne, elle est spéciale : c’est la blouse de la réconciliation et des bons augures de 2013…

Débuter en couture

Pour un rappel de mes capacités en couture, je t’invite à relire ces  articles sur mon premier vêtement, mon Vietnam à moi. Tu verras que quand je dis que je suis une débutante, ce n’est pas de la fausse modestie.

Il fait du bien ce petit flashback, hein ? Moi, il me montre qu’il y a du chemin parcouru et en cette période de bonnes résolutions de début d’année, c’est une leçon à retenir : quand on veut et qu’on bosse, on peut (un peu).

blouse-airelles-deeranddoe1-2doigtsdidee

Deer and Doe, une révélation

Je suis (dans le sens follow, pas I am mais t’avais compris) Deer&Doe depuis le début, j’ai été de celles qui ont répondu à son questionnaire et qui ont lu tous les article du blog avec attention avant que la collection ne sorte. J’ai mis du temps à me lancer dans l’achat d’un patron étant un peu refroidie par mes dernières expériences en couture.

Et puis j’ai vu tous les jolis modèles qui sortaient, des filles qui se disaient débutantes et qui faisaient des merveilles et j’ai commandé ! Déjà l’objet est très beau, une petite pochette qui se range bien et facile à manier. Et là, Ô miracle, tu lis les explications du livret et… tu comprends tout !!

  • Les schémas servent à illustrer le texte et ne s’y substituent pas,
  • Le texte est clair et concis sans ellipse.

 

coudre-airelle-2doigtsdidee

Coudre une blouse Airelle

J’ai mis trois après-midis à coudre cette petite blouse et j’aurais pu mettre moins. Disons que si on enlève, les démontages, remontages de la machine, les changements de fils et les réenfilages pour cause de fil qui casse tous les 2 cm, on doit en être à deux après-midis effectifs. Pas mal, non ?

Ma petite blouse : je l’ai faite en 46 mais finalement le 44 aurait peut-être suffit. Je n’ai pas fait de col, ni de bracelets de manche et j’ai mis du biais à la place. Mon tissu est un coton entre le marron et le violet, presque cassis, avec des petit motifs fleuris roses. Le coton est un peu raide mais je vais tellement la porter qu’il va s’assouplir !
Le tombé est pas mal même si ça flotte un peu dans le cou et bizarrement, le col est un peu limite pour passer mon énorme tête !

Projets couture

Bon tu as compris, je suis conquise. J’ai aussi acheté le patron de la Sureau mais j’attends de trouver une matière assez chaude pour que je puisse la porter tout de suite et assez facile à coudre pour que je ne galère pas. Une seule hâte : refaire une Airelle pour la sister et que Deer&Doe sortent de nouveaux patrons.

Et quel plaisir d’avoir trouvé chaussure à son pied et de se dire que finalement je ne suis pas si nulle… Eleonore m’a réconciliée avec la couture et ça, c’est fort !

Articles similaires
La voici, finie, portée, repassée (enfin presque) : la robe Sureau ! Une valeur sûre, un classique de la blogosphère couture. Après tellement d'années à tourner autour de ce patron, Lire la suite
Voilà mon premier duo de t-shirts avec Eleonor ! Qu'est-ce que j'aime porter des tenues coordonnées avec mes filles... je n'aurais jamais cru ça de moi pourtant ! Après quelques Lire la suite
En janvier 2013, je cousais ma première blouse Airelle de DeerandDoe. Qu'est-ce que j'étais fière de moi...  5 ans après, voici la deuxième blouse Airelle sans manche et avec col Lire la suite
Tu aimes ? Dis-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.